Caracas, 24 Nov. AVN.- Dans le cadre du processus d'intégration sud-américaine impulsé par le Marché Commun du Sud (Mercosur), s'est tenue la Première Réunion des Ministres et des Hautes Autorités sur les droits des Afrodescendants (Rafro) au Paraguay, au cours de laquelle le Vendezuela a présenté les avancées réalisées par le Gouvernement Bolivarien en matière de reconnaissance et de défense des droits de la communauté afrodescendante.

header

Le président de l'Institut National Contre la Discrimination Raciale (Incodir), Jesús Escobar, était le chef de la délégation vénézuélienne qui a pris part à ce rendez-vous international, au cours duquel les pays de l'Amérique du Sud ont en plus discuté des politiques à appliquer par le bloc régional pour continuer à valoriser la communauté afroescendante, qui tout au long de l'histoire a été fortement soumise et discriminée par les cultures dominantes.

Parmi les réussites vénézuéliennes ont été notées la réalisation du Congrès International sur la Discrimination Raciale dédiée à Nelson Mandela en  2014; et la création du Centre des Savoirs Africains et de l'Université Polytechnique Territoriale de Barlovento "Argelia Laya" – baptisée ainsi en l'honneur de la députée afrodescendante et activiste sociale–, qui en plus de ses activités académiques et de recherche correspondantes offre des diplome en la matière.

Il a également été rappellé le transfert au Panthéon National des restes symboliques de deux héros indépendantistes afrodescendants, Pedro Camejo "Negro Primero" et "Juana Ramírez La Avanzadora" –première femme d'ascendance africaine à être incluse dans l'enceinte patriotique–, réalisé en 2015 comme contributions faites par le gouvernement pour une juste valorisationde la communauté afrodescendante du Venezuela.

La délégation créole a également relevé la création du Bureau des Affaires Extérieures pour l'Afrique, qui a mené diverses activités académiques et  de liaison avec le continent mêre; de même que la réalisation de la consultation nationale sur la Discrimination Raciale, entre les mois de juillet et Octobre, qui a permis de rendre visible et de disposer de données sur les particularités de la population afrodescendante, tout ceci afin de construire le Plan National pour la Prévention et l'Éradication de la Discrimination Raciale.

Prenaient part à l'événement le Cumbe des Femmes Afrovénézuéliennes (Cumbe de Mujeres Afrovenezolanas), le  Front Cacique Waikaipuru et le Réseau des Organisations Afrovénézuéliennes (Red de Organizaciones Afrovenezolanas), ainsi que des délégués du Brésil, Rolando Barros; de l'Uruguay, Federico Perazza; de la Colombie, de l'Équateur et de la Bolivie, selon une note de presse du Ministère des Relations Intérieures, de la Justice et de la Paix.

Iniciativas para Rafro

Pour disposer d'une vision claire de la situation de la communauté afrodescendante dans la région, la représentation vénézuélienne a proposé de lier les critères méthodologiques qui servent à la collecte des données dans l'ensemble des pays d'Amérique du Sud.

Une demande de soutien a également .t. faite pour la candidature comme Patrimoine Culturel du Mercosur du projet  "Cumbes, quilombos et palenques: La géographie du Marronnage ("Cumbes, quilombos y palenques: La geografía del Cimarronaje") élaboré pat l'Intitut du Patrimoine Culturel du Venezuela. Ce projet a été présenté au préalable aux Commsissions de la Diversté Culturelle et du Patrimoine Culturel du mécanisme intégrationniste.

L'Assemblée Générale de l'Organisation des Nations Unies a déclaré la Décennie Internationale des Afrodescendants à partir de janvier 2015, centrée sur la protection des droits des personnes d'ascendance africaine, en reconnaissance de ses contributions et sur la préservation de son patrimoine culturel.

http://www.avn.info.ve/contenido/venezuela-expuso-avances-defensa-derechos-afrodescendientes-ante-pa%C3%ADses-del-sur

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/