On enseignera le dialecte Garifuna dans Sept centres éducatifs de San Pedro Sula dès 2014, a indiqué la coordinnation départementale de l'Éducation interculturelle de Cortés.

dt

Actuellement dans le département, il existe plus de 22 centres éducatifs desservant une population culturellement différenciée et dans le cas de Cortés la majorité d'entre elle appartienneNt au peuple garífuna.

Les communautés garífunas appliquent le modèle éducatif interculturel bilingue, c'est-èa-dire que les enfants reçoivent un enseignement en leur propre langue. Cependant, la couverture pour l'année 2014 devra être plus importante en applicant le modèle dans les écoles à population multiculturelle.

On prévoit que ces centres donnent des cours de langue maternelle ou de langue seconde pour que ces institutions collaborent à la sauvegarde de la langue et de l'identité des peuples culturellement différenciés  ”, explique César Vargas, le coordinateur interculturel de Cortés.

 “À partir des Coordinations  Départementales de l'Éducation Interculturelle Multilingue dans tout le pays, on souhaite aboutir à ce que chaque centre éducatif ait ce modèle, puisque le Honduras est un pays multiculturel, multiethnique et multilingue ”, explique-t-il.

La capitale industrielle comptera sept centres de base avec une éducation interculturelle là où la population garifuna est identifiée.

Nous espérons que l'apprentissage de cette langue dans la ville donnera réellement le dé realce èa nos origines”. La premièere école à avoir implémenté l'éducation interculturel est l'École Alfonso Lacayo, dans le secteur Rivera Hernández, au milieu de 2013 et est devenu le Centre modèle des six autres qui l'implémenteront en 2014 . La maitresse Sebastiana Arriola avait été chargée d'implémenter ce type d'éducation dans ce secteur.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

http://www.laprensa.hn/honduras/436566-97/ensenaran-garifuna-en-seis-escuelas-en-2014