Caracas. AVN.- Les Maires et mairesses des 35 municipalités ayant des communautés afrovénézuéliennes des états  Aragua, Mérida, Zulia, Trujillo, Yaracuy, Bolívar, Carabobo, Falcón, Anzoátegui, Sucre, Guárico  et Vargas se sont réunis le 23 mai dernier dans le salon Simón Rodríguez de l' édifice José María Vargas à l' Assemblée Nationale (AN), pour partager leurs expériences autour de la gestion publique.

 

Un des objectifs de cette rencontre était d'intégrer les autorités municipales dans la discussion et la planification des  politiques publiques pour l'inclusion définitive des communautés afrodescendantes dans les plans de développement économique , culturel, social et politique; en utilisant comme base théorique le contenu du Plan de la Patrie 2013-2019, préparé par le Comandante Hugo Chávez.

Juan Aponte, maire de la municipalité de Acevedo, dans l'état de Miranda, a expliqué à l'Agence Vénézuélienne des  Nouvelles (AVN), qu'il est fondamental "de se reconnaitre et de faire découvrir toutes réalisations faites grâce à ce processus révolutionnaire qui nous a permis d'être inclus en tant que communautés afrodescendantes dans les politiques publiques de la nation ".

 Il a rappellé que si on analyse l'histoire de la municipalité de Veroes, dans laquelle se trouve Barlovento, on peut noter qu'elle  "était perçue comme une cour arrière du Grand Caracas. Au contraire de ce qu'elle est devenue à présent et que l'on peut voir dans ses réalisations, son histoire, surtout dans l'amélioration des conditions humaines ".

"Aujourd'hui, nous avons une université à Barlovento, nous avons l'Université Polytechnique Territoriale Argelia Laya, deux écoles techniques, nous avons la possibilité de transformer nous mêmes le cacao avec la création de  l'entreprise Cacao Oderí, et nous sommes en train de développer une usine pour traiter les déchets des municipalités de Plaza, Zamora, Acevedo et Páez, et nous voulons partager cette expérience dans cet espace", a-t-il souligné.

La municipalité d'Acevedo, est la plus étendue de l'état de Miranda, et  90% de sa population a un ancêtre africain, ce qu'il explique son auto-reconnaissance comme municipalité afrodescendante.

 Pour sa part, la mairesse de la municipalité Ocumare dela Costa de Oro, Saida García, a souligné que durant son mandat de gestionnaire publique, elle a mis l'accent sur l'inclusion dans tous les domaines  "autant au niveau de l'éducation que dans les politiques publiques élaborées por obteniir le bien-être pour nos communautés, j'ai particulièrement encouragé la participation des secteurs vulnérables à des programmes bénéficiant au collectif  ".

 Elle a insisté sur le fait que cette réunion est propice pour envisager l'amélioration des services publics municipaux , afin d'offrir un service touristique de qualité aux visiteurs de leurs côtes.

La députée Gladys Requena, présidente de la Commission de la Culture et e la Récréation de l'Assemblée Nationale a précisé que, du fait de l'accent multiculturel de la Constitution dans laquelle est reconnue la diversité ethnique des vénézuélienns, cette rencontre revêt plus de valeur car  "elle rend visible la thématiques des communautés afrodescendantes et contribue à développer des propositions de politiques adéquates pour leur propres réalités".

"Nous faisons face aujourd'hui au défi d'approfondir la révolution bolivarienne vers sa consolidation, en un moment historique de menaces impériales réelles, et dans ce sens, la repolitisation de speuples afrodescendants est fondamentale", a-t-elle noté.

Elle a ajouté que si la Constitution a réussi la tranversalisation de la composante afro dans l'identité nationale, le débat sur les réalisations et les défis des gouvernements locaux, dans cette nouvelle étape de la révolution bolivarienne, donnera les clés pour approfondir le socialisme.

Dans le cadre du Mois de l'Afrovénézualité (Mai) le Conseil National pour le Développement des Communautés Afrodescendantes du Venezuela (Consejo Nacional para el desarrollo de las Comunidades Afrodescendientes de Venezuela-Conadecafro) et l'Assemblée Nationale, en plus de cette rencontre ont organisé le lancement du Premier  Primer diplomado en études de l'Afrovénezuelanité qui a débuté ses activités le 25 mai au Salon Ezequiel Zamora de l'édifice administratif de l'Assemblée Nationale et le même jour a eu lieu la Journée du Marron au Centre Culturel Andresote Palmarejo de la municipalité Veroes, de Yaracuy.

AVN 23/05/2013 14:48