Le Sécrétariat à la Santé a signé une lettre d'entente avec l'Organisation de Développement Ethnique Communautaire (Odeco) en vue de renforcer les unités de santé des communautés d' afrodescendants.

20130227_114536

Au moins 26 communautés des départements de Cortés, Atlántida, Colón et Islas de la Bahía, dans la Caraïbe hondurienne, bénéficieront des services d'Attention Primaire en Santé, par lesquels la Secrétaire à la Santé, garantit l'aide en matière de santé aux habitants de ces régions.

Étaient présents lors de la signature de la lettre d'entente le président de l'Odeco, Céleo Álvarez Casildo, ainsi que les représentants de cette organisation, la Ministre de la Santé, Roxana Araujo, et les chefs des Régions de Santé de l'Atlántida, la docteure Noelmy Arzú et de Colón, la docteure Silvia Nazar, de même que le Secrétaire d'État Responsable des Peuples Indigènes et Afroonduriens (Sedinafro), Luis Green.

La Secrétaire à la Santé s'engage dans cette lettre d'entente à doter en médicaments, réparer les infrastructures de certains centres de santé qui le requièrent et à engager du personnel médical et des auxiliaires en infirmerie dans les Centres d'assistances qui le nécessitent.

La ministre de la Santé, Roxana Araujo, a indiqué qu'il “est important de prioriser les bseoins des populations, y compris les populations afrodescendantes, on espère faire avancer les liens d'entente, de coopération et d'accords en santé”.

La fonctionnaire a souligné que  “l'Odeco a fait un grand effort en identifiant un à un  les besoins en santé de ces 26 communautés, ce qui fait que les solutions seront immédiates, à long et à moyen terme”.

De même, d'autres carences ont été signalée dans des zones où il n'y a aucuns centres de santé, ce qui a amené la Ministre de la Santé, Roxana Araujo, a décidé d'envoyer des médecins itinérants pour offrir des soins à la population à des dates spécifiques et programmées.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

http://www.latribuna.hn/2013/03/06/afrodescendientes-tendran-mejor-atencion-en-salud/