Belky

Belky Arizala recherche à Barranquilla des jeunes afrodescendantes qui souhaitent participer à ce concours.

Fatiguée de voir tant d'inégalité et de discrimination contre les beautés ‘afro’ lors des différents concours, Belky Arizala a créé le Concours National et International de Beauté et de Talent Miss Afrodescendante (Concurso Nacional e Internacional de Belleza y Talento Señorita Afrodescendiente), qui en sa première édition espère compter 20 participantes de l'ensemble du pays.

Depuis le 16 février, le mannequin, actrice et préparatrice de reines a lancé sa tournée de la Colombie afin de trouver des belles de peau foncée qui souhaiteraient montrer que cette population, en plus d'être pourvue d'une beauté exotique, concentre a un grand nombre de femmes disposées à travailler et à la défendre.

En parlant d'un ton emphatique , elle a indiqué que 40% des colombiens sont afrodescendants, mais seulement 10% le reconnaissent. Les autres le nient pour éviter la discrimination.

"Pour une participation égalitaire, augmenter l'autoestime, et promouvoir et mettre en valeur notre identité culturelle ; telles sont les autres raisons qui m'ont motivé à créer ce concours certamen", indique Belky, ajoutant que par son soutien, elle essaye de changer l'inaginaire de tous ceux qui pensent que la femme‘afro’ est synonyme d'érotisme et de sensualité.

"Nous ne sommes pas synonymes de chaleur. Au sein de notre population, il ya des avocates, des professeures et des ingénieures, et avec nos capacités, nous démontrons qu'il n y a aucune raison que nous soyons exclues de la société", dit-elle.


afocolombianos1

Le mannequin et actrice a également indiqué que la finale du Concours Miss Afrodescendante qui se déroulera du 1er au 4 juillet à Bogotá, lancé alors que 2011 est l'Année Internationale des Afrodescendante, proclamé par l'Assemblée Générale de l'Organisation des Nations Unies, une organisation qui soutient le concours.

En plus du soutien de l'ONU, le Concours National et International de Beauté et du Talent Afrodescendant bénéficie du concours de l'Organisation des États Américains (OEA). Pour Belky, compter sur le soutien de ces organisations internationales la remplit de fierté. Elle précise tout de même que ces dernières "nous accompagnerons par leur présence, mais pas par du soutien financier, car, étant donné qu'il s'agit de la première année, elles veulent connaitre l'impact social dans le pays " qu'aura l'événement
.
Même si une forte population afrodescendantes est concentrée à Barranquilla et dans ses alentours, jusqu'à présent, il n y aucune participante de cette région. Cette situation préoccupe Belky, qui souhaite voir la participation d'une jeune fille de Atlántico et une autre de sa capitale.
Les intéressées doivent avoir entre 16 et 24 ans, en plus de proposer un projet social par lequel elles acceptent, font la promotion et défendent leur population.


"Buenaventura, Bogotá, Valle del Cauca, Popayán, Palenque, Bolívar, Chocó, Cartagena, entre autres ont déjà posé leur candidature".


Par Lilibeth Hernández García
l.hernandez@elheraldo.com.co

traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com