Prensa Web RNV / Mppc

Bassalo

María Cristina Bassalo, directora de la Oficina de Enlace con las Comunidades Afrodescendientes del Ministerio para la Cultura

Credito: MPPC

Les services culturels du Gouvernement Bolivarien célèbrent les 215 années de l’Afrovénézualité avec une série d’activités sur tout le territoire national parmi lesquelles des expositions photographiques, des débats, des forums, des rencontres musicales, des ateliers et des tables techniques d’éducation populaire, pour permettre "la reconnaissance et la visibilité des contributions afrodescendantes à tout ce qui constitua les hauts faits Indépendantistes".

C’est ce qu’a indiqué María Cristina Bassalo, Directrice du B
ureau de Liaison avec les communautés afrodescendantes du Ministère du Pouvoir Populaire pour la Culture dans le cadre de cette festivité qui met en évidence l’insurrection de José Leonardo Chirinos, qui en 1795, accompagné d’un groupe d’hommes et des femmes mena un soulèvement pour mettre fin au système esclavagiste.

"C’est dans ce processus de transformation qu’a été impulsé la diffusion de l’ensemble de l’héritage culturel historique de ces communautés à travers le respect, l’égalité des conditions et des opportunités pour l’ensemble de la population du Venezuela qui de plus est multiethnique et multiculturelle", a-t-elle indiqué.

En 2005, le pouvoir Exécutif National a établi le 10 mai comme Journée de l’Afrovénézuenalité, dans le but de montrer l’importance des ces secteurs de population qui avaient été marginalisés dans le passé.

"Au cours de ce mois, il y aura environ 200 activités organisées par la Fondation Musées Nationaux, (Fundación Museos Nacionales), Fondation Casa del Artista et Fondation Éditoriale el Perro y la Rana , ainsi que toutes les instituions du ministère pour faire des représentations théâtrales et des projections vidéos, car l’idée est que les populations puissent voir ce bastion que représente la diversité culturelle du Venezuela".
 

MGC

Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga