26 décembre 2012

Une marche en soutien à une afrouruguayenne victime de racisme

Marche au centre de la capitale pour rejetter la discrimination et pour la justice dans l'affaire Tania Ramírez. “Fières d'avoir les cheveux durs, nous sommes afrodescendants, nous sommes frères”, résumait une affiche peinte à la main lors de la Marcha de las Motas. Ce message était soutenu par les nombreuses femmes noires qui ont relâché leurs cheveux et par d'autres personnes portant des perruques frisées. Ils étaient nombreux le 11 décembre dernier à s'approcher de l' Obélisque pour manifester leur indignation... [Lire la suite]