23 avril 2013

La fierté des afrodescendants de Managua au Nicaragua

Ils se mélangent avec les métisses de la ville. Ils ont des espaces de rencontre et dans leurs foyers, on parle le créole ou l'anglais. Ils continuent de cuisiner le rundown (rondón), le patí et le pan de coco. Ce sont les afrodescendants du Nicaragua qui se sont établis dans les quartiers populaires de la capitale dès 1960.       Agrandir l'image Par Róger Almanza G.   Parmi les noms qui font écho à la Côte Atlantique, il y a Hooker, Hogdson, Campbell, Tobie, Taylor et Prudo. Ils sont portés... [Lire la suite]