06 décembre 2011

Châtiments et punitions : de Zumbi à Gbagbo en passant Louverture et Aristide

  Les justiciers du monde, par la voix de la Cour Pénale Internationale dirigée par un Argentin du nom de Moreno Ocampo (Certainement un descendant d’esclavagiste), ont encore frappé dans l’esprit des humains africains, afrodescendants ou non qui leur accordent une quelconque importance dans le cheminement de leurs destins. Pourtant, il n y a rien de nouveau dans la déportation, forcée comme dans un passé pas si lointain, d’un digne fils de l’Afrique en la personne du dernier Président élu de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo... [Lire la suite]