26 août 2016

Alexandra Baldeh Loras : “Le noir a été conditionné à ne pas s'autoriser de faire certaines choses”

Publié à UOL Estilo le 04.août 2016, com imagem de Alessandra Levtchenko. La consule de France à São Paulo, Alexandra Loras, est devenue une icone de l'émancipation féminine et de la représentativité de la femme noire au Brésil. Elle a été récemment une des curatrices du  “TEDXSãoPaulo Mulheres que Inspiram”(des femmes qui inspirent), qui a réuni sur scène des personnalités féminines aux parcours inspirants. Même sans comprendre pourquoi le Brésil a ouvert son espace à une étrangère, noire et faisant partie de l'élite,... [Lire la suite]
19 juillet 2011

Entrevue Jurema Werneck sur l’activisme des femmes noires brésiliennes

  L’activisme des femmes noires, non seulement dans la société brésilienne, mais dans toute l’histoire de la diaspora, dépasse les démarcations historiques imposées par les données qui marquent le début du féminisme dans le monde. Bien longtemps avant, les femmes noires étaient la principale force de travail qui impulsait la croissance du Brésil comme nation. De Dandara à Luiza Mahin et de Carolina Maria de Jesus à Benedita da Silva, l’histoire des femmes noires est marquée par la lutte, le militantisme et par la bravoure... [Lire la suite]
27 octobre 2010

Féminisme Noir, Féminisme Afrodescendant...

Par Esther Pineda / Sociologue pour Nuestro Quilombo Lorsque l’on parle du féminisme dans sa forme abstraite et généralisatrice, on l’associe habituellement à la défense des droits de la femme blanche, hétérosexuelle, de classe moyenne ; on oublie les diverses nuances que doit prendre la réalité féminine, la pluralité des femmes, de leurs histoires, de leurs cultures, de leurs expériences et les manières possibles dont elles pourraient exprimer leurs sexualités. Il n y a pas un... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 août 2009

Angela Davis: “ Obama peut apprendre du Brésil quant au rapprochement avec l’Afrique”

Traduit du Portugais par Guy Everard Mbarga À 65 ans, Angela Davis continue de démontrer pourquoi elle est devenue une icone du mouvement noir nord-américain dans les années 70. Quelques minutes de conversation avec celle qui est aujourd’hui chercheuse et professeure de l’Université de Californie  à Santa Cruz (USA) suffisent pour percevoir sa facilité à exposer, dans un langage clair, les lignes d’un raisonnement complexe, fruit de la profondeur caractéristique de sa production académique. Un exemple, quand... [Lire la suite]