22 février 2012

Les afropéruviens perpétuent les pratiques de guérison africaines

  Elles comprennent l’usage des plantes, des prières, la musique et l'interprétation des rêves. À Chincha se conserve une tradition coloniale. Découvrez cette histoire. "La médecine traditionnelle afropéruvienne guérit grâce aux plantes et par des prières", affirme Hermes Palma Quiroz, un habitant de Chincha, avocat, ancien maire du district d'El Carmen, et lui-même descendant de guérisseurs. "Mon arrière-grand-père Mariano Castillo Mena était un spécialiste de la guérison par la prière, surtout la perte d’âme et... [Lire la suite]
08 octobre 2007

Tourisme sexuel à trois heures de Lima (I)

Vanessa Verástegui Ollé * Une traduction de Guy Everard Mbarga PARTIE II "Le noir s’est fait couleur d’hiver. Faites connaissance avec les nouvelles vierges d’ El Carmen".[1] Tel était le titre d’un hebdomadaire de Lima qui présentait une jeune afropéruvienne à sa une il y a environ trois ans. Il était annoncé qu’à l’intérieur de cette revue publiée le samedi, on trouverait les photos et un reportage sur sept jeunes filles ayant entre 14 et 17 ans, avec le sous-titre suivant : ... [Lire la suite]