19 novembre 2009

Interview Juan García Salazar, militant de la commission de l’ethnoéducation afroéquatorienne

PHOTO: PAÚL NAVARRETE / El Telégrafo . PROFIL Juan García Salazar est considéré comme  ‘l'ouvrier du mouvement  noir’ du fait de son combat pour le peuple afrodescendant. Il fait partie de la Commission d'EthnoÉducation depuis dix ans en compagnie de 62 autres éducateurs afroéquatoriens. Il a mené des études sur l'état de la culture afro dans le pays. L'éducateur afroéquatorien passe en revue les faiblesses et les devoirs à faire dans l'enseignement destiné aux afroéquatoriens. Les mots de... [Lire la suite]
15 novembre 2009

Entrevue Óscar Paredes : leader afroéquatorien

Óscar Paredes a travaillé toute sa vie contre l'injustice, pour les droits des communautés et des migrants Au milieu d’un bois peu épais, réfugié entre les arbres qui entouraient pendant un temps la colline de El Batán Alto, à Quito, un gamin de six ans pleurait furieusement, avec amertumea, rêvant de disparaitre de ce monde injuste tel qu’il l’avait connu jusqu’à présent. C’était en 1967. Ce petit garçon afrodescendant, né dans le hameau de Salinas, dans la Valle del Chota, avait migré dans la capitale avec ses... [Lire la suite]
15 novembre 2009

Un institut culturel pour les afroéquatoriens de El Chota

20 groupes de bomba subsistent dans la vallée del Chota. Ils seront les bénéficiaires d’un centre culturel qui sera créé ce mois; en plus d’un studio d’enregistrement. Au studio Milenium situé dans le sud d’Ibarra, le groupe de bomba Poder Negro passe de nombreuses heures à enregistrer son nouveau CD. Nous sommes en soirée du samedi 7 novembre. Eduardo Villarreal, propriétaire des lieux réalise le mixage et los cortes digitales;  42 autres groupes de bomba ont réalisé leurs... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 02:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 août 2006

Une nouvelle loi en faveur des populations afroéquatoriennes

Luis Ángel Saavedra. 20 Jul, 2006 Les Afro équatoriens saluent l'instrument légal qui protège leurs droits, mais indiquent qu'il ne mettre pas à lui seul fin à la discrimination. L'Équateur au cours du dernier Mondial, avec une majorité de joueurs noirs Les communautés noires de l'Équateur tentent de changer leur réalité socioéconomique et de renforcer leurs propres modes d'organisation et de développement, qui ne correspondent pas nécessairement au monde métis et à la vision du monde indigène. La Loi des Droits... [Lire la suite]