24 octobre 2016

Les savoirs des afroéquatoriens conservés avec zèle dans le Chota

      La Sierra norte et Esmeraldas sont considérés comme étant les territoires histriques des afroéquatoriens. Photos: Francisco Espinoza pour EL COMERCIO Gladys Quiñaluisa se souvient encore lorsque dans sa jeunesse le train partait d'Ibarra, à Imbabura, en direction du chaleureux port de San Lorenzo, au nord d'Esmeraldas. Le passage des voyageurs donnait vie à son bled natal : Station Carchi. Comme de nombreux voisins, cette femme afrochoteña profitait du passage du train pour gagner de l'argent... [Lire la suite]
11 mai 2015

Récupération de la tradition orale afroéquatorienne de la Sierra Norte

Les coplas (couplets) du peuple  afrodescendant établi sur les territoires de Carchi et d'Imbabura sont récupérées par 15 enseignants et chercheurs de l'École d'Écriture de la Tradition Orale ( Escuela de Escritura de la Tradición Oral (Etoba). La copla, de forme poétique et utilisé dans  les chansons populaires, est un langage utilisé ancestralement par les 38 peuples afrodescendants des deux provinces du nord de l'Équateur. Elles ne manquaient jamais lors des réunions sociales, dans les  parades amoureuses ou... [Lire la suite]
02 novembre 2013

Les Afroéquatoriens de la Sierra nord s'organisent

 REDACTION SIERRA NORTE  Cecibel Acosta, 17 ans a été élue première reine des 33 communautés afroéquatoriennes des bassins des rivières Chota et Mira, situées dans la Sierra Nord du pays. Le gala de beauté qui s'est tenu samedi soir dernier à l'uaberge Oasis, au nord d'Ibarra, était organisé par la Fondation Valles Unidos. Cette organisation a pour but l'intégration et le développement des localités afrodescendantes d' Imbabura et de Carchi, selon les explications de son secrétaire Óscar Espinoza. Ce dernier a par... [Lire la suite]
21 octobre 2013

L'Éducation Ethnique devient une réalité en Équateur

  IBARRA. Afrique: continent des origines, développement et résistance, territoires et palenques, mémoire collective et savoirs ancestraux, musique festive, chants pour la vie et la mort. Tels sont les thèmes du module d'Éducation Ethnique Afroéquatorienne de la cinquième année de l'éducation de base. Activité. Dès cette année académique 2013-2014, dans 31 établissements de la région de  Valle del Chota, la vallée du Fleuve Mira et à Salinas, 4 000 élèves de première année de l'éducation de base à la troisième année du... [Lire la suite]
06 avril 2013

Le quotidien des hameaux afroéquatoriens de Valle del Chota

    Les futurs cracks - Les enfants de Piquiucho veulent briller dans les stades; à l'arrière du colisée FundeCruz. Phtos: José Mafla / EL COMERCIO    A l'embranchement de la Panaméricaine Nord à l'entrée de la communauté Piquiuchu, à Carchi, Jeaneth Congo, une jeune femme de 25 ans vend des pommes de terre grillées au charbon. La variété porte le nom de roja. Congo travaille de 15h00 jusque dans la nuit. Elle vend une pomme de terre à 0,50 centimes. Elle admet avoir soutenu les candidatures d'Agustín Delgado... [Lire la suite]
19 novembre 2009

Interview Juan García Salazar, militant de la commission de l’ethnoéducation afroéquatorienne

PHOTO: PAÚL NAVARRETE / El Telégrafo . PROFIL Juan García Salazar est considéré comme  ‘l'ouvrier du mouvement  noir’ du fait de son combat pour le peuple afrodescendant. Il fait partie de la Commission d'EthnoÉducation depuis dix ans en compagnie de 62 autres éducateurs afroéquatoriens. Il a mené des études sur l'état de la culture afro dans le pays. L'éducateur afroéquatorien passe en revue les faiblesses et les devoirs à faire dans l'enseignement destiné aux afroéquatoriens. Les mots de... [Lire la suite]
05 août 2008

La CONAMUNE, une organisation de femmes AfroÉquatoriennes

Les femmes afrodescendantes d’Amérique Latine et de la Caraïbe forment une population d’environ 80 millions de personnes. Compte tenu de ce chiffre, on pourrait penser qu’il est difficile de les dissimuler, pourtant elles ont été rendues systématiquement invisibles dans l’histoire pendant des siècles.  Et même de nos jours, les pays  qui envisagent des politiques publiques dans lesquelles sont considérées les conditions, les besoins et les caractéristiques spécifiques des femmes noires sont rares. De fait,... [Lire la suite]