05 décembre 2012

Molefi Asante : ''remettre les peuples africains au centre de leurs propres expériences''

Faire venir au Brésil le Dr. Molefi Kete Asante – un des plus illustres intellectuels noir au monde a sans doute été toute une prouesse de l'organisation de la 10ème Édition du Copene, une rencontre d'intellectuels noirs qui s'est tenue à Santa Catarina. Asante est le créateur du premier progamme de doctorant au monde ayant pour thématique le continent africain, auteur de plus de 200 articles académiques et fondateur du mouvement philosophique de l'Afrocentricité, Asante a été formé à l' Université de Californie, a travaillé comme... [Lire la suite]
04 décembre 2012

Louis Farrakhan : ''la contribution des noirs à la civilisation doit être enseignée dans les écoles''

Louis Farrakhan, le leader de la Nation of Islam (NOI) basée à Chicago est actuellement en tournée dans les Caraïbes. À sa première visite en Grenade, il la décrit comme ''une très très belle île." Il a également donné une conférence publique au Grenada Trade Centre à St-Georges, en déclarant qu'il souhaite que la Grenade et d'autres pays des Caraïbes accordent une plus grande attention aux jeunes, et particulièrement à une éducation améliorée pour les jeunes. Lors de sa conférence, il a attribué les manifestations de rue à... [Lire la suite]
12 novembre 2012

En Bolivie, une première rencontre de l'Éducation des Peuples Afrodescendants

La Paz, 12 nov (PL) La Première Rencontre Continentale de l'Éducation des Peuples Afrodescendants (Iero Encuentro Continental de Educación de los Pueblos Afrodescendientes) et organisé par le Gouvernement bolivien avec l'appui de l'Unesco et de l'Unicef débute ce lundi dans la capitale, a indiqué le député Jorge Medina. Cette rencontre a pour but de rendre possible, de renforcer et de définir une série de politiques cadrant avec la norme en vigueur de l'Abya Yala, le ''bien vivre''  et le ''bon vivre'', souligne Medina. Selon... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 octobre 2012

Projet de loi contre la discrimination subie par les afrouruguayens approuvé

   Les députés ont approuvé à l'unanimité le projet de Loi par lequel sont établies des normes pour favoriser la participation des personnes afrodescendantes dans les domaines de l'éducation et de l'emploi. L'initiative qui a été prise par des légilslateurs de la gauche et  en partie modifié dans sa rédaction par l'opposition définit des actions pour l'insertion des afrouruguayens à l'emploi et dans l'éducation. Le projet qui été approuvé par les 67 parlementaires présents a provoqué les applaudissements du public... [Lire la suite]
20 octobre 2012

Des quotas d'emplois pour les afrobrésiliens au Fédéral

  JOÃO CARLOS MAGALHÃESNATUZA NERYDE BRASÍLIA Le Palais du Planalto prépare l'annonce d'un large éventail d'actions affirmatives incluant l'adoption de quotas de noirs dans la fonction publique fédérale.   La mesure, défendue par la présidente Dilma Rousseff touchera autant les fonctions nominatives que celles obtenues par concours. Le pourcentage sera défini après une évaluation, déjà en cours, effectuée par les Ministères de la Justice et de l'Économie. Le plan doit être annoncé à la fin novembre à... [Lire la suite]
08 septembre 2012

La Loi des Quotas d'accès à l'université est un'' résultat positif '' pour les afrobrésiliens

  Brasília -  La ministre du Secrétariat des Politiques de Promotion de l'Égalité Raciale (Secretaria de Políticas de Promoção da Igualdade Racial - (Seppir), Luiza Bairros, affirme que la Loi des Quotas, sanctionnée mercredi dernier par la présidente  Dilma Rousseff fera passer de 87 00 à 56000 le nombre d'étudiants noirs qui entrent chaque année dans les universités publiques fédéreales. La loi détermine que les universités publiques fédérales et les instituts techniques féréraux réservent au moins 50% des... [Lire la suite]
09 juillet 2012

Les misères d'une sexagénaire afroéquatorienne de Guayaquil

 Rédaction Guayaquil /guayaquil@telegrafo.com.ec -   La majorité des habitants de la ville portuaire n'ignorent pas les contraintes auxquelles font face ceux qui vivent sur les rives des estuaires... Le cadre de pauvreté de l'habitat se fait d'autant plus évident qu'il est éloigné du centre de la régénération urbaine. Au milieu de ce qu'on appelle la 'ceinture de la pauvreté', il y a des hommes et des femmes qui ont des besoins extrêmes et qui, même s'ils sont recensés, ne comptent d'ailleurs que sur leur propre et... [Lire la suite]
20 juin 2012

Émergence d'un Black Power à Cali (Colombie) comme à Atlanta (Usa) ?

La reconnaissance des Afrocolombiens à Cali est le fruit d'une lutte menée par cette population au cours des dernières décennies. Cependant, les efforts collectifs doivent encore prendre le pas sur ceux individuels.   William Murillo est au téléphone dans son bureau. Il est le président de la Société Colombienne des Chirurgiens Plasticiens - Chapitre Ouest (Sociedad Colombiana de Cirujanos Plásticos Capítulo Occidente ) et il a autrefois pensé à se lancer dans la course à la Présidence du pays, mais sa famille lui a demandé... [Lire la suite]
31 mai 2012

Création d'un Guide pour mettre fin à la discrimination des Afromexicains

Le Mexique a progressivement effacé la population noire, car il n'existe aucune politiques publiques pour soutenir ce segment de la population, d'où l'importance du Guide d'Action Publique et la Promotion de l'Égalité et de l'Inclusion des personnes Afrodescendantes au Mexique, a affirmé le CONAPRED. Le chef du Conseil National de Prévention de la Discrimination (CONAPRED) Ricardo Bucio Mujica, affirme que ce travail explique la discrimination que subit cette population et expose les actions qui ont été menées pour l'éviter.Mais... [Lire la suite]
22 mai 2012

Des tresses pour contrer le racisme au Panama

  CAMPAGNE. lA COMMUNAUTÉ AFRODESCENDANTE DÉFEND SES COUTUMES. (Photo : SPÉCIAL EL UNIVERSAL )   SAN JOSÉ, Costa Rica.— Teint basané , Yeux noirs perçants et cheveux parfaitement alignés dans une coiffure du style tire-bouchon, la gamine sur l'affiche ne comprends toujours pas. “Maman, pourquoi je ne peux pas porter les tresses à l'école?”, demande-t-elle. La réponse couve un conflit racial qui secoue ces jours-ci la société panaméenne. La controverse a explosé lorsque, en avril... [Lire la suite]