27 septembre 2012

Retour au cheveu naturel aussi dans la diaspora africaine de Trinité-et-Tobago

Solange Knowles le fait. Raven Symone le fait. Alicia Keys, Viola Davis, Heather Headley, Lil Mama, Tracee Ellis Ross, Nicole Ari Parker... la liste des femmes noires célèbres ayant embrassé leurs cheveux naturels s'allonge chaque jour. Et ici, à Trinité-et-Tobago et dans la diaspora, des femmes ordinaires - étudiantes, femmes au foyer et professionnelles d'entreprise-jettent leurs kits de défrisage et les peignes chauffants et apprennent à coiffer et à prendre soin des cheveux qui poussent sur leurs têtes, pour des raisons... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 août 2012

Les Afrolatinas aussi retournent à leur cheveu naturel

     Par Brenda Medina, Sun Sentinel La problématique des cheveux date de bien longtemps chez les Hispaniques. Mais plus important encore, c'est une question de fierté culturelle et de différences. Même dans des pays comme la République dominicaine où selon certaines estimations 90% de la population est afrodescendante, les cheveux raides sont considérés comme un symbole de beauté. Dans la nation caribéenne,  certains lieux de travail ont la réputation d'exiger que leurs travailleuses défrisent leurs... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 août 2012

Scénario parfait : plus de femmes africaines prêtes pour le retour au cheveu naturel

Pour ceux parmi nous qui ont la passion de l'Afrique, peut-être actuellement le développement le plus rafraîchissant dans les nouvelles, c'est le fait que de nombreuses femmes africaines reprennent peu à peu confiance en leur beauté naturelle, et rejettent finalement totalement la "beauté artificielle". Beaucoup de dames africaines disent bye-bye aux perruques étrangères, aux défrisants et aux cosmétiques éclaircissants, qui sont perçus comme étant dangereux pour la peau.        En Février 1994, la Food and... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 21:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
11 juillet 2012

Fini les produits chimiques sur les cheveux pour beaucoup d'africaines-américaines

  Par Cassandra Spratling  Detroit Free Press  DETROIT — C'est une grossesse qui a poussé Gwen Jimmere à mettre fin à l'usage des produits chimiques pour lisser ses cheveux épais et bouclés. ''J'étais enceinte et je savais que tout ce tout ce que je mettais sur mon corps allait au bébé," dit Jimmere, 29 ans et qui vit à Canton dans le Michigan.     Elle avait essayé de porter ses cheveux sans lissage chimique une décennie plus tôt. Mais la ferveur pour l'afro des années... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 18:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 mai 2012

Des tresses pour contrer le racisme au Panama

  CAMPAGNE. lA COMMUNAUTÉ AFRODESCENDANTE DÉFEND SES COUTUMES. (Photo : SPÉCIAL EL UNIVERSAL )   SAN JOSÉ, Costa Rica.— Teint basané , Yeux noirs perçants et cheveux parfaitement alignés dans une coiffure du style tire-bouchon, la gamine sur l'affiche ne comprends toujours pas. “Maman, pourquoi je ne peux pas porter les tresses à l'école?”, demande-t-elle. La réponse couve un conflit racial qui secoue ces jours-ci la société panaméenne. La controverse a explosé lorsque, en avril... [Lire la suite]
22 mai 2012

Journées des tresses africaines au Panama

  Par Equipo Otramérica En République Dominicaine,  il y a une expression qui met en évidence les marques du racisme présent : bons cheveux, mauvais cheveux. Les bons cheveux, évidemment, sont les cheveux soyeux; les mauvais cheveux, ceux qui sont crépus. Et de fait, sur les marchés esclavagistes des Amériques, les femmes et les hommes africains les plus noirs et avec des cheveux les plus crépus étaient estimés à la baisse. Des siècles plus tard, le stigmate perdure. Au Panamá, la Journée des Tresses ( Día... [Lire la suite]
08 mars 2012

Les salons de coiffure afrocolombiens à Bogotá, rencontre et culture

Par: WILHELM GARAVITO M    Dans ces salons, prédomine la musique du Pacifique colombien d'où  sont originaires de nombreux descendants d'africains en Colombie. Des salons de coiffure où  les têtes se transforment en petits murs de grande expression, et qui fonctionnent comme des points de convergence pour la communauté afrodescendante se sont propagés au centre de Bogotá.  Sur les rues  24 et 22, entre la dixième et la septième avenue, on compte près de 20 salons qui sont ouverts à... [Lire la suite]
25 février 2012

Des africaines américaines redécouvrent la beauté des cheveux naturels

    ParEmily Hamlin Smith, The Plain Dealer  SOUTH EUCLID, Ohio -- Fatiguée par ses cheveux – abîmés et cassés après des années d’immersion dans les défrisants chimiques - Monica Green a fait ce que beaucoup de noires à travers le pays sont en train de trouver le courage de faire. Elle les a coupés.   "J’ai trouvé cela génial, libérateur ", explique la propriétaire du salon So Curly, So Kinky, So Straight à South Euclid. "Je me suis enfin sentie libre."    Un nombre croissant de femmes... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 février 2012

Une coiffeuse africaine américaine plaide pour le retour aux cheveux naturels

Par Lolly BOWEAN - Chicago Tribune   Brian Cassella (Photo) Emon Fowler a rassemblé des dizaines de femmes Africaines-américaines de Chicago  dans une expérience harmonieuse consistant à raser leurs cheveux traités chimiquement et à adopter un style plus naturel.   La nuit froide d'hiver où  Sharon Coleman a coupé tous ses cheveux, elle s'est assise au milieu d'autres femmes africaines américaines qui souriaient et applaudissaient tandis que la tondeuse ronronnait. Et lorsque chaque mèche coupée de ses... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
23 novembre 2011

Une exposition pour illustrer la résistance et l'esthétique par la coiffure

L'utilisation du cheveu africain comme représentation de l'identité culturelle est le thème de l'exposition Quieto Pelo. Photos et vidéos produites par la colombienne Liliana Angulo monttrent le travail de coiffeuses, spécialistes des coiffures afro dans des communautés de la Colombie et de La Havane, la capitale cubaine. Elle utilise la coiffure comme  une expression de la beauté, mais aussi comme un symbole de résistance politique contre les préjugés. L'artiste explique que le projet est né de son intérêt d’analyser comment la... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,