Daniel Martínez, Susana Andrade y José López Mazz.

andrade-martinez

Les afrouruguayens organisés et le gouvernement de Montevideo, se sont mis d'accords pour aller de l'avant avec le projet de M.morial Africain qui portera le nom de Caserío de los Negros (Hameau des Noirs).

L'initiative rentre dans le cadre de la Décennie Internationale des Afrodescendants  (ONU) dont le thème est  “Reconnaissance, Justice et Développement”, et Montevideo est à la tête de la Coalition Latinoaméricaine et Caribéennes des Villes Contre le Racisme, au sein de laquelle des experts latinoaméricains soutiennent le renforcement des politiques locales contre le racisme et la discrimination raciales.

Membre de la Commission du Patrimoine, l'anthropologue López Mazz et la député Susana Andrade, de la communauté afrodescendante d'Uruguay, se sont réunis en présence du maire Daniel Martínez pour analyser la découverte de restes archéologiques de ce qu'il est convenu d'appeller Caserío de los Negros (1787), jadis un lieu de sépulture des victimes du trafic des esclaves découvert sur un terrain abritant actuellement l'école publique du quartier Capurro.

Accompagnée par l'Unesco-Uruguay, une équipe de travail intégrée par des universitaires, d'afrodescendants dont l'organisation  Casa de la Cultura Afrouruguaya, des personnes ressources du Conseil Départemental, du MEC et de l'Administration Municipale de Montevideoentre autres, a discuté de la création d'un mémorial africain sur cette place historique qdans le cadre d'une répartation symbolique.

Sans l'ombre d'un doute, la construction d'un mémorial afro à Montevideo est une demande totalement juste pour la dette historique que nous avons envers ces populations soumies et qui ont forgées les richesses de ce pays aux prix de leur liberté et de leurs vies” a indiqué Martínez.

“Nous souhaitons travailler d'arrache-pied pour ce processus. L'intention est de le faire progresser et le sujet m'intéresse particlulièrement. Combattre le racisme structurel c'est tenir les engagements que nous assumons en tant que ville leader de la Coalition des Villes Contre tout type de racisme et particulièrement celle de nature raciale. Il nous semble fondamental que du Gouvernement nous donnions ces signaux de promotion des droits humains ” a conclu le maire.

La député Andrade soutient un projet de loi pour que soit déclaré d'intérêt de recherche l'héritage africain en Uruguay et l'équioe d'archéologie anthropologique  (Udelar) a mené un projet pour la restauration du mur périmétral original que ce que fut le Hameau ( Caserío).

 

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/