afros_copia

Le colloque qui s'est tenu jusqu'au 29 novembre dernier avait pour but de renforcer les liens entre les peuples et communautés traditionnelles de différentes régions et pays d'Amérique Latine.

Des représentants afrodescendants du Brésil, de la Colombie, du Panama, du Honduras, du Nicaragua, du Guatemala, du Venezuela, de la Guyane française, du Chili, de Cuba et du Mexique comme pays hôte, y ont pris part.

Le Gouverneur Gabino Cué était représenté par le Secrétaires aux Affaires Indigènes, Adelfo Regino Montes, a indiqué que cet espace créera un magnifique forum de réflexion et d'analyse sur la situation actuelle et les perspectives du mouvement afrodescendant au niveau continental.

C'est le moment de réfléchir sur les défis en matière de reconnaissance, d'organisation, de législation et de politiques gouvernementales en faveur cet  important noyau qui renforcera les liens et la cohésion entre les Peuples Noirs d'Ammérique, a-t-il indiqué.

Le Peuple Afrodescendant est principalement établi à e Guerrero, Michoacán, Veracruz, Campeche, Yucatán  et bien sûr à Oaxaca, avec plus de 106 communautés installées principalement sur la Costa Chica et dans un pourcentage moindre à la Cañada, Cuenca del Papaloapan et sur l'Isthme de Tehuantepec.

Après un processus de consultation dans l'état, l'initiative de Réforme Constitutionnelle des Droits des Peuples Indigènes et Afromexicain de l'état de Oaxaca, qui recuille les demandes et revendications légitimes du Peuple Afromexicain pour sa reconnaissance intégrale, comme condition nécessaire favorisant la résolution des problèmes structurels de marginalisation de discrimination, de pauvreté et d'exclusion auxquels il a été soumis historiquement. 

Le Premier Secrétaires des Affaires Politiques de l'Amassade de l'Afrique du Sud au Mexique, Mswandile Jiphethu, a reconnu le travail drésolu de Gabino Cué pour la reconnaissance constitutionnelle du Peuple Afrodescendant de l'état.

Le coordinnateur du Colloque, Isidro Ramírez López, a lancé un appel à la LXII Législature de l'État pour obtenir une prompte approbation de l'initiative de Réforme des droits des Peuples Indigènes et Afromexicains. 

 

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

 

http://www.noticiasnet.mx/portal/oaxaca/general/grupos-vulnerables/315428-ii-coloquio-internacional-afrodescendientes