Les nouveaux pavillons des îles de la Caraïbe et de l'Afrique, et la présence d'entreprises appartenant aux afrodescendans d'Amérique Latine et d'Amérique du Nord offrent de nouvelles opportunités d'affaires au Panama et au reste d ela région à l'occasion de l'Expocomer 2015.

031515-pa-12-1-01

La directrice exécutive de la fondation Panamá World Trade & Investment, Mélida Harris, qui avait la charge de promouvoir la plus importante foire commerciale de la région dans les pays des Caraibes, a indiqué que la majorité des marques des îles de la Caraïbe n'exportent pas encore au Panama ni dans la région, ce qui explique que l'Expocomer s'avère être une grande opportunité pour eux.

Peant cette année, le pavillons des îles de la Caraïbe compte 10 postes ; cependant, pour l'année prochaine, selon les estimations, ce chiffre pourrait passer à entre 20 et 30 modules, puisque de nombreuses entreprises n'ont pas eu la possibilité de participer.

Selon Harris, l'an prochain, Expocomer accueillera des pays comme le Kénya, la Namibie et le  Burundi.

Sacha Cosmetics, de Trinidad et Tobago, est l,une des entreprises participantes dans le pavillon carivéen, et selon Marianella Zamora, représentante de l'entreprise, elle envisage l'implantation d'un  premier siège en dehors du pays d'Origine au Panamá.

D'autre part, il y a la marque  EG Wellness Brands, de la Jamaïque, spécialisé dans les produits de bien-être physique, à base de toutes les plantes naturelles présentes dans le pays caribéen.

Richard Kildare, directeur exécutif par intérim d'EG, s'est montré intéressé à continuer de prendre part à la foire, puisqu'ils souhaitent pénétrer le marché panaméen et utiliser la plateforme de la Zone libre en vue d'une expansion.

Parmi les autres îles de la Caraïbe, était également présente la République Dominicaine. Mercedes Morillo, représentante de Los Sabios, explique cette entreprise cherche à promouvoir les vêtements de carnavals au Panamá, en prenant en compte le grand nombre de dominicains vivant sur l'Isthme.

Pour sa part , la participación de Cuba, malgré les 15 ans d'existence d'Expocomer, a fait sensation du fait du processus de liberté commerciale en cours dans ce pays.

Suchel Camacho est l'une des entreprise qui particile pour ce pays et qui se consacre à la fabrication  d'accessoires d'hôtels et qui veut étendre ses exportations.

Caridad Estévez, directrice des ventes de Suchel, indique qu'ils exportent actuellement vers l'Équateur, le Vénézuela et le Nicaragua ; mais qu,ils n'ont pas encore de clients au Panama, et qu'ils souhaitent donc pénétrer le marché local.

Parmi les 33 modules cubains, était également présente une entreprise de musique originaire de l'ile, qui expose dans le restaurant Rincón Habanero et qui participe à l'événement depuis 9 ans.

 

Pour regrouper toutes les entreprises de la région, l'imprimeur de livres JTZ Publishing Ltd se charge d'éditer 30 000 annuaires qui compilent les marques régionales et  sont distribués dans différentes institutions, banques, entreprises, cabinets conseils , etc.

“Nos clients utilisent notre annuaire pour se faire connaitre, explique un cadre de l'entreprise.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

Source :

http://www.panamaamerica.com.pa/economia/islas-del-caribe-y-marcas-de-afrodescendientes-se-suman-la-expocomer-967971