L'histoire de la vie de l'équatorien Enner Valencia est un drame qui nait sur les terres de San Lorenzo, dans la province d' Esmeralda, et connait son point culminant ici, à la Coupe du Monde de football Brésil-2014.

Ec-1

Depuis tout petit, Valencia aidait son père dans les travaux agricoles, sa principale tache consistait à traire les vaches et à aller vendre le lait qu'elles produisaient, pour pouvoir ainsi se payer les godasses de football, dans lesquelles il allait forger sa carrière sportive.


Né il y a 25 ans dans le canton de San Lorenzo, dans la partie la plus septentrionale du pays, Enner est passé par l'équipe de jeune d'Emelec de Guayaquil, où il fut découvert par un personnage assez célèbre aujourd'hui, l'argentin Jorge Sampaoli, actuel sélectionneur national du Chili , celui là même, entraineur de l'équipe qui a éliminé les champions sortants espagnols.

Sampaoli l'a lancé dans l'arène de la célébrité lors des compétitions continentales, avant de le voir signer pour Pachuca en championnat Mexicain où on le surnomma Superman à cause de ses conditions physiques et footballistiques exceptionnelles d'ailier offensif ou d'attaquant central né.

Or ce trayeur de vache ou Superman est aujourd'hui le meilleur buteur de la Coupe du Monde au Brésil, avec trois buts en deux matches (un contre la Suisse et deux contre le Honduras ), à égalité avec les hollandais Arjen Robben et Robin Van Persie, le français Karim Benzema et l'allemand Thomas Müller, un groupe faisant partie du haut niveau du football européen et planétaire.


Après cette démonstration de puissance devant les caméras des principaux médias d'information du monde,  Ener Valencia sera à coup sûr transféré dans un club de premier niveau en Europe, et il aura encore lInncomparable possibilité d'aider l'équateur à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe, même si pour cela, il faudra soumettre l'intraitable France de  Paul Pogba. (PL) (Foto: Internet.)          

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

http://www.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&task=view&idioma=1&id=2809511&Itemid=1