02 octobre 2013

Des ambassadeurs Africains à Fortaleza -Ceara - Brésil en Octobre

Des représentants africains visiteront l'Institut Brasil África (Institut Brésil Afrique) pour encourager des partenariats dans les domaines de la santé, de l'éducation, du sport , de l'économie entre autres. Du 15 au 20 octobre, un comité d'ambassadeurs africains de la Southern African Development Community (SADC), visitera Fortaleza. Il s'agira de la première visite à l'Institut Brésil Afrique (IBA) qui a récemment été installé dans la capitale du Ceara. L'organe a été créé avec pour objectif de resserer les liens entre le... [Lire la suite]
02 octobre 2013

Pour Lula, le Brésil doit agir différemment des colons dans sa relation avec l'Afrique

Dans un débat avec l'ancien président, l'activiste libérienne  Leymah Gbowee affirme que si les habilités locales ne sont pas considérées, "toute aide sera inutile". Par: Pieocairo Locatelli L'ancien chef de l'État brésilien Luiz Inácio Lula da Silva a indiqué le 11 septembre dernier que le Brésil doit respecter les décisions des pays africains dans ses investissements et dans son aide au continent. Lors de l'événement Diálogos Capitais, organisé par CartaCapital, il a défendu l'idée selon laquelle le Brésil ne doit pas... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 octobre 2013

Inclusion des noirs en Colombie : beaucoup de bruits pour rien

  Ou comment de nous déclarer un État “pluriethnique et multiculturel” dans la Constitution de 1991 a plus servi au bien-être d'une poignée -  d'“afroprivilégiés” et  “'afro-fonctionnaires”, qu'à l'inclusion effective des afrocolombiens.      Adriana Gómez- petite fille de San José de la Calle, Chocó.   Les “afro-privilegiés”  En Colombie, on a l'impression qu'enfin, l'État s'occupe des personnes d'ascendance africaine et que les brèches qui séparent les personnes... [Lire la suite]