Des représentants africains visiteront l'Institut Brasil África (Institut Brésil Afrique) pour encourager des partenariats dans les domaines de la santé, de l'éducation, du sport , de l'économie entre autres.

capa3

Du 15 au 20 octobre, un comité d'ambassadeurs africains de la Southern African Development Community (SADC), visitera Fortaleza. Il s'agira de la première visite à l'Institut Brésil Afrique (IBA) qui a récemment été installé dans la capitale du Ceara.

L'organe a été créé avec pour objectif de resserer les liens entre le Brésil et le continent africain et encourager des partenariats et des coopérations dans des domaines comme la santé, de l'éducation, du sport , de l'économie, le tourisme, la science et la technologie.

Le président de l'IBA et professeur des relations internationale de l' Unifor, João Bosco Monte, explique que l'Institut fonctionnera comme un organisme de dialogue intermédiaire entre le pays et le continent.

C'est à partir de 2003, durant l'administration Lula que l'Afrique est devenue une des nouvelles priorités de la politique étrangère du Brésil. L' IBA prétend rapprocher les intérêts entre les pays d'Afrique et le Brésil dans divers secteurs, promouvoir des rencontrer de personnalités publiques gouvernementales, articuler des discussion, identifier les avantages que peuvent tirer les pays, identifier l'africanisation au Brésil, c'est-à-dire, la communauté africaine qui opère dans le pays.Le choix du Ceará est dû entre autre chose, à la proximité de l'État par rapport au continent africain, à l'existence d'un vol direct entre les villes de Fortaleza et la capitale du Cap-Vert Praia”. Selon Monte, le secteur industriel en plence croissance et le tourisme en expansion dans le oCeará sont les grandes attractions de la visite.

Les représentants du continent africain effectueront des visites des industries de manufacture, de services, de logistique, les universités, les entreprises qui opèrent en Afrique et intéressées par le marché africain.

Dans ke cadre des actions visant à articuler des mesures qui bénéficieront au développement du continent et du Brésil se tiendra  en août  2014, dans la capitale, le IIème Forum Brésil Afrique qui aura pour thème “Infrastructure, partnariat et développement”. “Ce sont deux jours de discussions, avec 40 délégations de pays africain, des entreprises brésiliennes et d'Afrique qui vont discuter, partager les expériences et établir des partenariatss”, dit-il.

 

 

Traduit du Portugais par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

Source: O Povo