afro_6

ESTEFANY GOMEZ SOLÓRZANO / // Julio Castaño-Cartagena/20  Septembre 2013 

 
 L'initiative vise à organiser et à structure les quartiers et à former en différentes langues ses habitants. Ce tourisme inclusif générerait plus d'emplois et baisse le nombre des vendeurs ambulants dans les places trraditionnelles.


Convertir tout Cartagena en une ville touristique sans discriminer les secteurs des couches sociales basses et en mettant de côté l'idée des deux “Cartagenas” : telle a été la suggestion de la Mairesse Adjointe brésilienne, en se basant sur le modèle de tourisme des  favelas de son pays.

Lorsque les touristes arrivent généralement dans la ville, ils visitent le Centre Historique, Bocagrande, la Zone Nord, les îles et d'autres sites touristiques, mais ils ne prennent pas connaissance du quotidien de leurs habitants.

 

Celia Sacramento, Maire-Adjointe de Salvador de Bahía, capitale de l.État de Bahía (Brésil), qui compte le plus grande nombre des personnes afrodescendantes de ce pays a affirmé que pour que la ville soit complètement touristique et inclusive de la communauté afro, il faut tenir en compte trois aspects  :

Premièrement, éduquer et former les habitants des différentes zones en leur enseignant différentes langues.“Ils doivent parler anglais, français, portugais”,a-t-elle dit.

Deuxièmement, dans le matériel publicitaire de la ville, on ne doit pas seulement montrer les rues et les lieux du Centre Historique, mais tout Cartagena, la population afrodescendante, les quartiers, la vie des gens.

Parce que beaucoup de gens du monde viennent ici pour connaitre tous les aspects sociaux, les quartiers ”, indique Sacramento.

Troisièmement, il faut structurer et organiser les zones urbaines de Cartagena pour qu'il y ait le tourisme social.

Quatrièmement, organiser l'élément culinaire de la population afrodescendante qui doit être divulguée.

Pour la maire Adjointe brésilienne, si tout cela est pris en compte, la communauté afrodescendante participera au tourisme. “Le tourisme développe tous les afrodescendants, mais pour cela, la culture afrodescendante doit être montrée par les afrodescendants eux-mêmes”, a indiqué  Celia Sacramento.

Favelas touristiques

Les favelas sont des lieux d'établissements de la population pauvre du Brésil et se situe dans les -cerros de Río de Janeiro.

Il existe environ 950 favelas à Rio de Janeiro.

Celles-ci sont connues mondialement et ont apparu dans des vidéos de chanteurs internationaux comme Michael Jackson et Don Omar, ou dans des films comme Fast and Furious 5 et La cité des Dieux.

Au Brésil, les agences touristiques offrent des -paquetes aux visiteurs pour qu'ils connaissent les favelas. Ceux-ci sont -s paquetes éducatifs et montrent la réalité de la ville.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

http://www.eluniversal.com.co/cartagena/sugieren-hacer-turismo-social-en-barrios-de-estratos-bajos-135352