La Commission Interaméricaine des Droits humains (CIDH) s'est dite inquiète de la discrimination que continuent de subir les afrodescendants en Colombie, et par le grand nombre de cas de disparitions forcées enregistrés dans le pays.

90018220130407100139310 (1)


Selon la CIDH, les inégalités et les disparitions forcées chez les afrodescendants en Colombie sont dues à l'inefficacité des politiques publiques de l'État, qui dans certains cas insiste à nier les problèmes existants.


La CIDH a a de plus manifesté son inquiétude du fait de l'impunité quant au droit à la justuce et à la réparation pour les victimes ; ce qui provoque la répéttion des crimes, selon le site web   laopinion.com. 

Nous sommes particulièrement préoccupés par l'absence d'enquêtes sur les cas de disparitions, de l'inefficacité de la recherche de personnes disparues et de l'impunité dans laquelle demeure la plupart des cas ”, selon la CIDH. 

La Commission a exprimé son inquiétude face à la méconnaissance des droits territoriaux des peuples indigènes en Colombie, qui sont réprimés lorsqu'ils mènent des actions de protestation et des manifestations publiques. 

La CIDH a de plus prévenu de la discrimination dont soufrent les afrodescendientes en Colombie et au Brésil à cause de leur ethnie et a demandé aux États de prendre des mesures urgentes à ce sujet. “L'invisibilisation des besoins des personnes afrodescendantes, ajouté à la continuité des stéréotypes et des préjugés contribuent à perpétuer des situations historiques de ségégation et d'exclusion ”, indique l'organisme.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com
mf/nl/msf 
http://hispantv.com/detail/2013/04/07/219841/afrodescendientes-colombia-sufren-discriminacion-segun-cidh
http://www.elnuevodia.com.co/nuevodia/mundo/colombia/177752-cidh-califico-de-ineficientes-politicas-publicas-para-los-afrodescendientes-en