05 avril 2013

Paulina Gonzalón, leader afroéquatorienne contre la discrimination

  Imbabura.-  “Il faut faire le bien, mais bien le faire” est une expression de Paulina Gonzalón, qui depuis son enfance défend les Droits Collectifs du Peuple Afroéquatorien. Détails. Cette femme d'Esmeraldas qui habiteà Ibarra depuis son enfance est la troisième de neuf enfants d'une famille modeste, mais dont l'humilité ne l'a pas empêché de se lancer de grands défis. Paulina est la  Vice-presidenta Nationale de l'Association Majoritaire des Afrodescendants de l'Équateur ( Asociación Mayoritaria de... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 avril 2013

La fondation Afroéquatorienne Martina Carrillo travaille au bien-être social

IBARRA. “Le combat pour l'égalité de condtions entre afrodescendants et métisses coule dans mon sang depuis ma naissance”, indique Tania De Jesús Medrano, qui préside la fondation  Afroéquatorienne Martina Carrillo, qui regroupe près de 60 personnes.      La lutte. Des hommes et les femmes afrodescendants disposant de faibles ressources, appartiennent à cette fondation, qui à travers le restaurant  el Tangán, situé à la Casa de la Cultura Ecuatoriana (Maison de la Culture Équatorienne) à Imbabura, essaient... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 avril 2013

Génocide des jeunes noirs au Brésil

La réalité qui affecte les jeunes noirs a été diagnostiquée dans la Carte de la Violence  (Mapa da Violência )du gouvernement fédéral | Photo: Bernardo Jardim Ribeiro Rachel Duarte Le taux élevé de décès parmi les jeunes noirs demeure un des facteurs les plus préoccupants au Brésil. Plus de 70% des homicides enregistrés au pays en 2010 ont touché des noirs de sexe masculin habitants les périphéries et les zones métropilitaines des centres urbains.  La réalité a été diagnostiquée dans une Carte de la Violence... [Lire la suite]