La communauté garífuna (noirs) du Honduras a débuté en cette journée à Tegucigalpa par une cérémonie culturelle la célébration du Mois de l'Héritage Africain qui commémore les 216 années de l'arrivée des premiers afrodescendants dans le pays d'Amérique Centrale.

Des dizaines de garífunas venant de la région caribéenne du Honduras ont dansé au son des tambours, de maracas et de coquillages, durant une cérémonie à la Casa Presidencial présidée par la Vice-Présidente  du pays María Antonieta Guillén et le ministre des Peuples Indigènes et Afrohonduriens (Sedinafroh), Luis Green.

Este año la conmemoración se celebrará en la comunidad de Limón, departamento caribeño de Colón.

 

L'activité à laquelle ont également pris part d'autres autorités et le corps consulaire accrédité dans le pays marquait le début du Mois de l'héritage Africain au Honduras, instauré il y a 11 ans  pour clébrer l'arrivée le 12 abril 1797, des premiers  noirs dans la communauté de Punta Gorda, sur l'île de Roatán, en provenance de l'ïle de Saint Vincent.

Nous déclarons aujourd'hui inauguré le mois de l'héritage africain, en reconnaissance de la contribution culturelle, sociale et historique faites (par les garífunas) au pays”, a indiqué Guillén.

Elle a de plus indiqué que dans la population hondurienne, il ne doit pas exister de différences à cause de “la couleur de la peau, des idéologies et des croyances”.

Pendant tout le mois d'avril seront réalisées des activités civiques, sportives et culturelles visant à renforcer la culture  garífuna, mais l'événement le plus important se tiendra le 12 , lorsqu'on se souviendra de l'arrivée des premiers garifunas au Honduras, en provenance de l'île de Saint Vincent.

Cette année, la commémoration se tiendra dans la communauté de Limón, dans le département caribéen de Colón, où durant la même journée se tiendra un Conseil des Ministres qui sera présidé par le président hondurien, Porfirio Lobo, a indiqué le ministre Green.

Il a de plus dclaré que lors du Conseil des Ministres sera discuté un avant-projet de création du Plan Stratégique de développement Intégral, durable et Intègre des peuples Afrohonduriens.

Green a également annoncé l'inauguration lundi prochain au Secrétariat de l'Éducation, de la direction de l'Éducation Multiculturelle et Multilingue.

Les afrodescendants vivent pour beaucoup d'entre eux dans des conditions de pauvreté, dans plus de 50 communautés le long de la côte caribéenne et avec d'autres ethnies, ils représentent autour de,10% des 8,3 millones d'habitants du  Honduras.

Une journée culturelle garifuna clôturera le mois le 30 avril avec la remise des  “Prix du mois de l'héritage africain”, qui se tiendra à la Casa Presidencial à Tegucigalpa. ACAN-EFE

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

 

http://www.latribuna.hn/2013/04/01/garifunas-de-honduras-abren-con-acto-cultural-el-mes-de-la-herencia-africana/