Les participants au séminaire de philosophie ubuntu organisé par l'Institut de Recherches Stratégiques sur l'Afrique et sa Diaspora(Centre des Savoirs Africains-Caracas) qui s'est tenu du 18 au 22 février l'ont qualifié d'excellent, d'enrichissant et d'harmonieux.

dsc03972

L'activité intitulée ''Je suis parce que je suis. La philosophie Ubuntu " a été animée par le sud-africain Sibusiso Nkundlane qui, durant les sessions a expliqué la relation existant entre l'ubuntu et la nature, l'identité, la personnalité, la naissance et la mort et la musique, la danse et le rituel.

A la fin du séminaire, les participants ont manifesté leur satisfaction et ont exprimé leurs points de vue sur les expériences vécues au cours de l'apprentissage de cette philosophie africaine.

Judy Guevara a pour sa part indiqué que le séminaire a été une expérience de vie  "très belle, et pleine d'harmonie . À travers le professeur, nous avons pu connaître son pays, ses coutumes, sa culture. Ce séminaire a été d'un immense apport dans l'apprentissage intellectuel et spirituel. J'ai été frappé par leurs rituels et méditations, tous axés sur l'amour du prochain. "

Elle en a profité pour remercier le Centre des Savoirs Africains pour l'organisation de ces activités auxquelles les gens peuvent accéder gratuitement.

Pour sa part, Juan José Carrera a indiqué que  sa participation à ces sessions lui a permis d'apprécier que l'essence de ubuntu s'exprime dans d'autres religions, ''Je suis spécialiste de l'humanité et des sciences, donc je compare des faits religieux, culturels et politiques. L'ubuntu est très similaire au Tao, et aussi comparable aux croyances des aborigènes,  nos ancêtres. "

Après avoir relevé que l'ubuntu envisage le tout et non une partie, il s'est montré très satisfait du professeur Nkundlane , non seulement pour les connaissances mais aussi pour son "esprit et sa bonne humeur."

 

beatriz-montenegro (1)

Beatriz Monténégro (Photo) s'est dite ''Surprise, ébranlée et admirative", avant d'ajouter qu'avec ce séminaire s'ouvre pour elle un monde de questions et le désir de poursuivre davantage son apprentissage de la culture africaine.

Elle affirme également avoir été interpellée par le fait que la philosophie ubuntu contient implicitement "l'esprit d'unité, du collectif. C'est une vision complètement opposée au néolibérlisme, au capitalisme et à l'individualisme''.

Elle dit qu'elle aimerait participer à d'autres activités du Centre des Savoirs Africains pour élargir - ''cet univers si inconnu et nié, tout comme le sont nos racines afrodescendantes."

Pour plus d'informations sur les activités de cela et d'autres pouvez visiter notre http://saberesafricanos.wordpress.com espace numérique

Texte et photos: Sources Janite

http://saberesafricanos.wordpress.com

 Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com