Thomas Joekoe, chef du village de Manjabon mène le traditionnel défilé prodowaka à Paramaribo. (Photo: Waterkant.net)

Le Suriname a de nouveau pu apprécier mercredi dernier les nombreuses activités liées à la célébration annuelle du Maroon Day (La Journée du Marron). Du lieu principal des festivités au village de Berlijn, à  la ville capitale de Paramaribo et plus loin, des milliers de visiteurs ont été attirés par les événements. La musique traditionnelle et la danse Maroon ont rythmé toutes les célébrations, et bien sûr il ya eu des discours et des libations.

La Journée du Marron 2012 a débuté avec le coutumier défilé 'prodowaka' à Paramaribo - une procession semi-formelle durant laquelle les membres de l'ensemble des nations Marrons exposent leur patrimoine historique et culturel à travers le jeu du tambour, les chants et les danses tout en parcourant les rues de la ville.

Edward Troon, journaliste à Starniews, rapporte: ''Le défilé est une illustration vivante des luttes passées. Certaines des femmes ont noué des noeuds dans leurs jupes, une coutume exclusivement réservé à l'occasion des batailles  ".

Au Palmentuin à Paramaribo, les foules se sont réunies pour la Foire annuelle de styles de vie et des coutumes Marrons. Pour la première fois cette année, un marché artisanal a été organisé pour mettre en valeur le savoir-faire  des femmes. L'association de femmes, Mafondo a organisé ce site dans l'espoir de stimuler l'entrepreneurship chez les femmes Marrons. Dans une interview accordé à  NoSpang, la présidente de Mafondo, Nolda King indique que ''Nous voulons éduquer les femmes sur leurs capacités à générer des revenus. Les vêtements qu'elles confectionnent pour l'usage privé ont également un attrait commercial. "



Le nouveau logo du comité organisateur de la Journée annuelle des Marrons du Suriname (La Fondation 'Octobre 10th  1760) a pour objectif de faire connaître la valeur de l'unité entre les Marrons. Le logo décrit la jonction des six mains, chaque main représente l'une des six nations Marron du Suriname. (Photo tpl / Stefano Tull)

La Journée du Marron 2012 a communiqué le concept  ‘du pouvoir par l'unité ’. Cette thématique a été chosie en concordance avec la nouvelle mission du comité d'organisation (the Foundation ‘October 10th 1760’). 

Les célébrations annuelles au Suriname commémorent la signature du premier traité de paix entre la nation Marron et le gouvernement colonial néerlandais le 10 octobre 1760. Même si la Nation  Ndyuka nation can take credit for ce fait historique , les célébrations actuelles visent à souligner les luttes et les accomplissements de toutes les nations marrons dans ce pays. Y compris, principalement, la signature de deux autres traités de paix (en 1762) avec les Saramaka, et en 1767 avec les Matawai).

 

Traduit de l'Anglais par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/