Les afrodescendants latinoaméricains recherchent aujourd'hui une identité propre qui les relie à l'Afrique sans les éloigner de leurs pays respectifs, a affirmé au Venezuela el académico gabonais Nicolás Ngou-Mve.

 

Dans des déclarations à l'agence cubaine Prensa Latina, le professeur de l'Université Omar Bongo, de Libreville, a souligné les changements qui se sont prooduits dans la région, où il y a encore peu de temps, les chercherus se concentraient particulèrement sur les études sur les indigènes et les probèmes sociaux.

Même lorsqu'ils abordaient le problème, ils le séparaient de l'Afrique, “avant, on disait noirs ou esclaves, mais depuis les dernières années, on a introduit l'afro”, indique le spécialiste qui prend part au Premier Forum International d'Afrodescendance et de déclonisation de la mémoire.

Selon Ngou-Mve, cette réalité est influencée par la situation actuelle de la région, la façon dont  “les sociétés sont en train d'évoluer, de se libérer ”.

S'il n'y avait pas une prise de conscience sociale et politique dans ces pays, peut-être que les mouvements afro n'auraient pas autant de dynamisme qu'actuellement, estime-t-il.

D'autre part, le professeur d'université a souligné la présence de caractéristiques de la culture africaine dans des domaines comme la danse, les chansons, la langue et la cuisne latinoaméricaine.

Des délégués venant d'Argentine, de Cuba, de l'Équateur, du Gabon, du Congo, de Côte d'Ivoire et d'Afrique du Sud entre autres Nations , prennent part à cette rencontre.

Les trois premières journées du Forum  qui prend fin ce samedi ont eu pour siège le Musée d'Art Contemporain et la Librairie situé au sud du théâtre Teresa Carreño, et par la suite, les activités déménageront dans l'état de  Guárico.


Organisé par le Bureau Culturel, les Archives Générales et le Centre National d'Histoire, la rencontre rendra hommage au colonel indépendantiste vénézuélien Juan José Rondón.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

http://www.aimdigital.com.ar/aim/2012/08/23/la-identidad-de-los-negros-americanos-es-de-africa/