Les organisations afrodescendantes de la province d'El Oro ont organisé le Premier Congrès Provincial du Peuple Afroéquatorien (Primer Congreso Provincial del Pueblo Afroecuatoriano). La célébration de cette organisation qui s'est tenue dans la ville de Machala était accompagnée de danses et la gastronomie créole.

En el evento se reunió la comunidad afroecuatoriana de varios cantones de El Oro. Foto: cortesía

Les représentants des communautés de l'ensemble des cantons et des délégués nationaux du Secrétariat des Peuples, des Mouvements Sociaux et de la Participation Citoyenne ont pris part à la rencontre.

Les organisateurs de cet événement ont indiqué que le congrès a pour objectif de promouvoir la participation, la visibilisation et le renforcement des organisations noires de la province, en plus de faire connaitre l'histoire et les coutumes des afroéquatoriens.

Le rendez-vous a eu lieu dans la province pour la première fois grâce à la coordination du Secrétariat des Peuples et des mouvements sociaux.

Le Sous-Secrétaire des Peuples et de l'Interculturalité, Antonio Rodríguez, a souligné l'importance du congrès, tout comme celle des autres qui se déroulent parallèlement au niveau national. Il a affirmé que ce sont des outils de participation politique qui permettront au peuple afroéquatorien du pays de définir un agenda stratégique et d'identifier des superviseurs, de porte-paroles et de facilitateurs.

Alodia Borja, dirigeant national des afrodescendants a indiqué pour sa part que cette idée d'installer des congrès provinciaux est en cours de réalisation dans toute l'Équateur, afin de positionner des leaders du peuple afroéquatorien dans les manifestaions politiques, sociales et culturelles.

Cette réunion nous permet de démontrer au pays l'union qui existe au sein du peuple afroéquatorien. On espère réunir davantage de communautés l'année prochaine”, a-t-il dit.

Les Organisations sociales afrodescendantes des cantons de Santa Rosa, Arenillas, Huaquillas, Pasaje et El Guabo ont pris part à la rencontre afin d'exiger leurs droits.

Pilar Cuero, représentant de l'Association de Negros de Huaquillas a déclaré que ce colloque a été organisé pour que la culture noire dans la province d'El Oro se sente plus unie.

Au niveau national, le Deuxième Congrès des Communautés Afroéquatoriennes est actuellement en cours de préparation. Un certain nombre de résolutions relatives à l'inclusion et aux opportunités en faveur de ce groupe important dans le pays - qui représente 7,2% selon les résultats du dernier recensement 2011 réalisé par l'INEC - seront prises.

 

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

http://www.telegrafo.com.ec/index.php?option=com_zoo&task=item&item_id=44819&Itemid=120