Dirigencia del Colectivo de los Afroecuatorianos. Foto: Danny Mera/Agencia Andes.
 

Guayaquil, 12 abr (Andes).-  Au moins 500 délégués du Collectif Afroéquatorien de l'Équateur (Colectivo Afroecuatoriano del Ecuador ) marcheront à Quito pour déposer à l'Assemblée Nationale un projet de loi, qui en l'un de ses points insiste sur l'établissement de quotas pour l'inclusion des peuples afrodescendants du pays dans le milieu de l'Emploi .

La marche partira de la ville côtière de Guayaquil le dimanche 15 avril prochain et il est prévu qu'elle arrive dans la capitale équatorienne le 25 de ce mois.

La dirigeante du Collectif Afro, Jazmín Cheme a indiqué à l'Agence Andes que même si la nomination récente de personnel diplomatique à la Chancellerie a été prise en compte, il y a encore un manque de participation de ce secteur de la population.

Le pourcentage de chaque minorité détermine sa participation aux GAD (Gouvernements Autonomes Décentralisés), concernant les afrodescendants, nous sommes 7% de la population. Hier, 13 de nos frères ont été nommés secrétaires de Chancellerie; cependant, ce n'est pas la seule entité dans laquelle doit s'ouvrir de l'espace”.

En Équateur, il y a plus de 980.000 afroéquatoriens, mais leur inclusion ou leur participation dans le monde du travail est insuffisante, dans les services publics a souligné la dirigeante de cette communauté.

La mobilisation déposera au Législatif  un projet de Loi ratifiant les droits collectifs des peuples.

À Quito se joindront à la marche environ 5000 afrodescendants venant des provinces de Guayas, Santa Elena, Los Ríos, El Oro et Esmeraldas. Après avoir pris part à l'Assemblée Nationale, ils se dirigeront vers le Palais du Gouvernement pour présenter d'autres propositions au Président de la République Rafael Correa.

Des personnalités célèbres ont adhéré au mouvement comme l'ancien capitaine de la Sélection Éqatorienne de Football, Iván Hurtado pu encore Carlos Torres Garcés, le consul de l'Équateur à Alicante (Espagne) entre autres.

 

 Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com