25 mars 2012

Amende pour insultes racistes à l'encontre des joueurs afrocolombiens


Bogotá, 22 mar (EFE).- L'amende émise par la División Mayor del Fútbol Colombiano (Dimayor) au Deportivo Pasto pour les insultes racistes proférées par des supporters contre les footballeurs de La Equidad est une leçon pour le pays, a indiqué à l'agence Efe ce mercredi Fayly Duque Palacios, directrice de l' Association pour la Promotion de l'Intégration des Négritudes (Asociación para el Fomento de la Integración de las Negritudes -Afin).

 

La multa por racismo es una lección para el país, dice ONG afrocolombiana

La chercheuse de cette ONG faisait allusion à la décision de la Dimayor de sanctionner à payer près de 6.500 dollars l'équipe de la ville de Pasto (sud-ouest), pour les actes racistes de ses supporters qui avaient crié  "singes et noirs" aux joueurs de La Equidad Dahwling Leudo et Carmelo Valencia.

"Pour nous, c'est une sanction très importante dans le sens que dans toute activité de l'homme se reflète l'éducation qu'il a reçu, et quand la Dimayor prend une telle décision, d'une manière quelconque, elle veut donner une leçon non seulement au Deportivo Pasto, mais à tout le monde ", a indiqué Duque à l'agence Efe.

"Malheureusement, dans beaucoup d'endroits dans le pays, le noir ou l'afro est synonyme de pauvre, de misérable, de curauté, de négation de toute son identité et c'est là que la mesure prise par la Dimayor nous parait capital," ajoute-t-elle.

La directrice de Afin a de plus indiqué que, malgré ce qui s'est passé à Pasto, "nous devons reconnaitre que Nariño (situé à la frontière avec l'Équateur ) possède sa côte ou nous afrodescendants sommes établis, où de plus il y a le 'Carnaval de Blancos y Negros', qui est un partimoine de l'humanité (tel que déclaré par l' Unesco en 2009)".

Pour sa part, le président du Deportivo Pasto, Iván Erazo, a défendu les supporters de son équpe, après avoir assuré que les violences verbales ont été perprétré par cinq personnes ne faisant pas parties des groupes respecteueux qui soutiennent son équipe.

"Il faut dire qu'à aucun moment il ne s'est agi de supporters du Deportivo Pasto, qui de manière grotesque ont proféré ce type d'insultes contre certains joueurs de La Equidad", a indiqué le dirigeant sport à l'agence Efe.

"Heureseument, nous avons répéré le foyer de cette violence, dans ce cas raciste, composé de cinq ou six personnes qui malheureusement s'immiscent dans les événements sportifs et dont c'est bien sûr la responsabilité du Pasto de les présenter devant les autorités compétentes".

"Cela n'était jamais arrivé à Pasto, et de plus, notre équipe est formée à 80% de jouers de race noire, et nous sommes très fiers d'eux", a ajouté Erazo.

D'autre part, Dahwling Leudo et Carmelo Valencia, victimes des insultes racistes se sont montrés fiers de leur couleur.

"Tous les noirs se sentent fiers de leur couleur, j'aime être noir et il n y a que celui qui est en haut (Dieu) qui peut punir cela ", a indiqué Leudo.

Pour sa part, l'entraineur de La Equidad, Alexis García, a qualifié de troglodytes les personnes qui discriminent la race noire.

"Cela n'a pas sa place dans le football, ni dans la vie, ni dans la société et c'est incroyable qu'il y ait encore des troglodytes à cette époque moderne".

La sanction de la Dimayor, qui est une première dans l'histoire du football colombien pour cas de discrimination raciale, est tombée en même temps que le rapport présenté à Bogotá sur la Discrimination raciale et la pigmentocratie en Colombie, qui fait partie de la recherche et de la caractérisation de la population afrodescendante du PERLA, Projet sur les ethnies et la race en Amérique Latine.

Ironiquement et par rapport aevc ce qui s'est passé, dans l'une des parties de la recherche on affirme que  "on a pu identifier que, grâce à la revendication du rôle des noirs et de ses contributions à la construction de la nation colombienne aux courds des deux dernières décennies, on perçoit l'acceptation et la reconnaissance favorables de l'orignine africaine et une plus grande valorisation positive de l'autoidentité noire ".

Selon le rapport de 2010 du Mouvement National des droits de la population afrocolombienne, 25% de la population colombienne est noire.

 

Marisol Larrahondo B.

Copyright (c) Agencia EFE, S.A. 2011, tous les droits reservés

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

Posté par : guyzoducamer à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Amende pour insultes racistes à l'encontre des joueurs afrocolombiens

Nouveau commentaire