Devant cette situatition, la la CIDH considère qu'il est indispensable que les États de la région adoptent des actions affirmatives pour éradiquer la discrimination sur le continent et garantir effectivement les droits des personnes afrodescendantes.

afrodescendientes

Washington, É.U.- Les afrodescendants des Amériques continuent de subir l'exlcusion, le racisme et la discrimination et sont 'invisibilisés' dans des pays où ils constituent la majorité de la population, a indiqué la Commission Interaméricaine des Droits Humains (CIDH). 

Dans un rapport, la CIDH a indiqué que malgré le fait que 30% de la population des Amériques est afrodescendante, l'identité de l''afrodescendance' est très récente dans les recensements.

 En conséquence de la  discrimination structurelle dont ils souffrent, les  afrodescendants habitent en général dans les zones les plus pauvres et bénéficiant de mois d'infrastructures, et ainsi ils sont les plus exposés au crime et à la violence.

'De même, ils font face à de sérieux obstacles pour accéder aux services de santé et d'éducation, obtenir un logement et accéder à des emploi, particulièrement aux niveaux de gestion', indique le rapport intitulé  'La situación de las personas afrodescendientes en las Américas'(La situation des personnes afrodescendantes dans les Amériques).

 

Le rapport ajoute que les afrodescendants affrontent d'importants obstacles pour exercer et garantir leurs droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels et qu'ils sont sous représentés dans le monde politique.

 Cette exclusion, indique le rapport, les empêche de prendre une part active dans l'élaboration de politiques publiques visant à améliorer leur situation de discrimination structurelle.

Le rapport analyse également les obstacles qu'affrontent les afrodescendants pour accéder aux mécanismes de justice qui donnent des réponses à la discrimination existante.

La CIDH a reconnu que le fait que certains pays adoptent des lois visant à combattre la discrimination raciale est une avancée positive, même si son impact est amoindri par les obstacles à l'accès des mécanismes de énonciation et de réparation, qu'ils soient administratifs ou judiciaires.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com

 

http://www.aztecanoticias.com.mx/notas/internacional/91716/afrodescendientes-son-invisibles-en-las-americas-cidh