PARAMARIBO -

Les Maroons célèbrent leur propre fête nationale ce lundi. Le gouvernement a déclaré en Février dernier le 10 Octobre Journée Nationale des Marrons, pour commémorer l'accord de paix que esclaves fugitifs combattants de la liberté ont signé avec les colonisateurs le 10 Octobre 1760. "Nous avons toujours célébré cette journée au cours de laquelle nous réfléchissons sur le combat de nos ancêtres, mais c'est la première fois que nous allons célébrer notre journée à la grandeur de la Nation et nous invitons toute la communauté, les Maroons et les non-Marrons à se joindre à notre célébration" , explique Patricia Meulenhof, qui préside le Comité Remembering October 10th.

marronsCette année, les célébrations annuelles itinérantes ont lieu à Santigron, un village multi-tribal de Marrons dans le district de Sipaliwini, au sud de Paramaribo. "Chaque année nous choisissons un endroit différent, Santigron est l'hôte cette année", explique Meulenhof.

Les célébrations débutaient à 06h00, avec une offrande traditionnelle par les anciens du village. Tout au long de la matinée, les hommes de différents villages Maroon s'opposent dans le cadre du Men’s Cook , et il y aura des démonstrations culinaires Marrons et des activités pour les enfants.

Dans le même temps, à Paramaribo, des couronnes devaient être déposées au 10 October Square, situé à l'angle des rues Johan Adolf Pengel et Henck Arron. A 14h00, les représentants du gouvernement et autres dignitaires devaient se joindre aux festivités à Santigron, où étaient prévues des discours et des représentations culturelles selon Meulenhof.

marronssS'adressant à devSur.com ce dimanche autour de 17h00 après-midi, elle a indiqué que tous les préparatifs étaient en place pour une réception digne de la première Journée Nationale des Marrons. "Je suis en contact avec tous les acteurs sur le terrain, et on travaille bien ensemble, dont la journée sera superbe", dit-elle. Elle laisse entendre que la communauté marronne, descendants d'Africains qui ont préféré les forêts impénétrables et souvent inhospitalières du pays inhospitalières à l'esclavage, sont ravis d'avoir enfin leur propre Journée.

"Nos gens appellent le gouvernement depuis 1974 à reconnaître l'importance de cette journée, il y a eu un grand nombre de promesses au fil des années et bien sûr nous avons attendu patiemment, car une promesse reste une promesse. Nous étions heureux que, finalement, la déclaration qui avait créé cette Journée des Marrons ait été signée ", dit-elle, soulignant que:" Il ne s'agit pas seulement d'une Journée pour les Maroons, mais d'un jour contre l'oppression, et pour l'unité de la paix. C'est pourquoi nous invitons tout le monde à Santigron et pour mieux se familiariser avec la culture Maroon ".

Traduit de l'Anglais par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/