Charles Chang (du journal De Ware Tijd) rapporte qu'au cours de ce mois, le Winti, la religion afro-surinamienne, sera présenté pour la première fois sur une plateforme publique au Suriname dans le cadre d'un atelier de trois jours au Congreshal à Paramaribo, la capitale du Suriname . Nous remercions Peter Jordens, qui a attiré notre attention sur ce sujet et a traduit le reportage original qui est en néerlandais.

wintiL'atelier est organisé par la fondation Fiti Fu Wini qui souhaite particulièrement rejoindre les jeunes ayant entre 18 et 35. "Étant jeune moi-même, je sais que beaucoup se perd parce que les ainés transmettent des connaissances en quantité insuffisante", explique Euritha Tjan A Way, membre du conseil de Fiti Fu Win. "Par exemple, ils peuvent réaliser certains actes, sans en expliquer la raison - par exemplee placer un« bleu »[un agent blanchissant Crown Blue] pour protéger un enfant. Entre temps, les jeunes nous posent beaucoup de questions sur les procédures de notre religion et sur le sens profond derrière ses procédures. Nous voulons donc répondre à cette demande et expliquer l'approche holistique qui les sous-tendent ".

Le but de l'atelier littéralement intitulé "Le nouveau visage de Winti", qui se tiendra du 16 au 18 Septembre est double. Fiti Fu Wini veut tout d'abord présenter aux jeunes "la plus ancienne religion" au monde et deuxièmement, mettre fin à la pensée selon laquelle le Winti consiste principalement à visiter un 'bonuman '[guérisseur / prêtre] ou à organiser une ' wintiprey'[ performance de danse rituelle]. Selon l'organisation, la preuve scientifique a été faite que le premier être humain a vécu en Afrique. La relation que les fidèles du Winti ont avec l'Être suprême Anana KeduamanKeduampon est calquée sur la relation que les premiers humains avaient avec le Créateur.

Tjan A Way: "Les spécialistes du Winti ont publié plusieurs livres, mais les gens ne lisent que les sujets qui les intéressent et on ne peut pas poser de questions à un livre. Nous voulons donc impliquer les jeunes de manière interactive par le biais des présentations, de panels de discussion, de groupe de travail, de diaporamas, de danse et de récital. Le Winti est une religion et nous voulons transmettre ses vibrations positives. Quand votre vie est hors d'équilibre, les choses peuvent aller mal et vous pouvez avoir besoin de les corriger. Ne faites rien contre Anana, ne laissez pas vos talents, vos connaissances et vos capacités vous dominer, mais vivez honorablement et faites ce qu'il faut. La beauté du Winti est qu'il vous oblige à constamment vous améliorer. Ma conversion à la foi Winti a considérablement amélioré ma vie et a changé aa façon de considérer les autres êtres humains. "

"La seule chose que nous demandons aux gens, c'est de respecter la religion Winti, tout comme la religion Winti les respecte", explique TjanA Way. L'organisation demande aux participants à l'atelier de payer une petite contribution pour l'alimentation et des boissons. Après l'atelier, Fiti Fu Wini envisage de publier un volume qui permettra le retour de cette partie de l'héritage afro-surinamienne à la communauté sous la forme d'une information claire et compréhensible.


Traduit de l'Anglais par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

http://repeatingislands.com/2011/09/06/workshop-seeks-to-present-a-new-view-of-winti/