uruguay

Luis Grene

L'Assemblée nationale des organisations Mundo Afro s’est tenue hier (en fin de semaine) afin d'examiner les cinq dernières années et d'explorer l'avenir qui aura pour étape suivante l '"Année internationale des Afrodescendants" en 2011.

Le cadre du débat était centré sur la nécessité d’avancer dans la mise en place de politiques publiques afin de permettre l’inclusion et de lutter contre la discrimination des afrodescendants. D'autre part, une analyse des progrès de ces politiques dans le gouvernement précédent, et de la manière dont elles évoluaient dans l’actuel gouvernement a été faite. On a pris en compte le plan d'action contre la discrimination initiée par le Ministère de l'Éducation et de la culture, particulièrement par la Direction des droits de l'homme.

Dans le même temps a été lancé le réseau de communication qui aura pour but de combattre le racisme en soutenant les radios communautaires qui se joindront à la campagne de Mundo Afro.

Au bouclage de cette édition de LA REPUBLICA, les membres de l’assemblée (environ 200 de tout le pays) poursuivaient leurs travaux sur l'élaboration de propositions en vue d’élaborer une déclaration finale. L'Assemblée nationale de Mundo Afro a réuni plus de 200 personnes de tous les départements pour élaborer les stratégies pour l'avenir de la communauté afrodescendante. Selon les données fournies par Mundo Afro La República, en Amérique Latine il y a approximativement 150 millions d’afrodescendants, dont 92% vivent en dessous du seuil de pauvreté, selon la CEPAL.

L’Enquête Permanente Élargie auprès des Ménages indique que dans notre pays 9,1% de la population totale est afrodescendante. Les Afrodescendants (la société dans son ensemble) a aujourd’hui pour défi de mettre fin au racisme et de permettre un accès égal de tous les citoyens au-delà de leur couleur de peau.

Le directeur de l'Institut Supérieur de Formation Afro (Instituto Superior de Formación Afro), Romero Rodriguez, a expliqué à LA REPUBLICA que l’année prochaine sera "l'Année internationale des afrodescendants", et c'est pour cela que "nous devons voir comment nous allons travailler à ce sujet, et quelles propositions on fera." Lors de l’assemblée, une journée a été organisée pour générer un processus de discussion participative sur les projections pour 2011 "Année internationale de descendance africaine." D'autre part, les délégations de chaque département ont travaillé sur les propositions qui ont été rejetés sur une déclaration finale qui sera rapporté dans les prochaines éditions  de LA REPUBLICA. Rodriguez a également indiqué les nouvelles autorités de Mundo Afro ont été élus.


Le Réseau Communautaire de Communication pour l'Égalité Raciale a également été lancé et sera un outil de communication visant à sensibiliser la société sur le racisme, un moyen de le combattre. Le Réseau sera créé à partir des radios communautaires qui se rajouteront aux transmissions qui dès la mi-janvier seront réalisés depuis le siège de Mundo Afro. Dans le même temps, il a été indiqué que la page qui servira de soutien pour les émissions est http://legadoafro.bligoo.com programmes.

http://www.larepublica.com.uy/comunidad/435597-los-avisos-de-fin-de-ano

Traduit de l'Espagnol Par Guy Everard  Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com