Présidence de la République

 
  afroec
Quito (Pichincha) .- Dans le cadre d'une initiative pionnière, le Gouvernement National organisera le 28 Novembre prochain un recensement de la population afrodescendante équatorienne. La Corporation pour le Développement Afroéquatorien (CODAE) et la Commission Nationale des Statistiques pour les peuples autochtones, afroéquatoriens et montubios (CONEPIA) - rattaché à l'Institut National des Statistiques et des Recensements (INEC) – seront en charge du décompte.


L'identification de ce groupe ethnique se fera par le biais d’une question avec trois réponses possibles: afroéquatoriens ou afrodescendants, mulâtres ou noirs.

Cette initiative a été planifiée il y a deux ans, lorsque, dans le cadre de la CONEPIA, une concertation avait permis d’élaborer la question d’auto-identification ethnique du recensement. Ainsi, la question 16 du formulaire, section II sera : "Comment vous identifiez-vous selon votre culture et vous coutumes : Indien, Afroéquatorien ou afrodescendant, noir, mulâtre, montubio, métisse, blanc et d'autres.

Le peuple afroéquatorien participe activement à la Commission par le biais du CODAE et d’autres organisations comme la Fondation Azúcar, la Feconic, Fognep, entre autres.

Depuis Octobre 2009, l'AECID (Agence Espagnole de Coopération Internationalw pour le Développement) soutient le CODAE dans un projet de visibilité statistique visant à créer le système national d'information ethnique avec le Secrétariat National de Planification et de Développement (SENPLADES) en vue de la campagne nationale d’auto-identification ethnique afroéquatorienne pour le Recensement de 2010.


Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com