Santiago de Chile, 8 jul (PL) Les représentants des organisations afrodescendantes chiliennes ont demandé ce 8 juillet au Parlement National le vote d'une loi les incluant dans le prochain recensement de population qui se tiendra en 2012.

afrochilenosCristian Baéz, qui est également responsable du Brueau des Afrodescendants de la Municipalité d'Arica dans l'extrême nord du pays a exposé devant la Commission des Droits Humains de la Chambre des Députés les contributions, les besoins et les attentes des afrodescendants chiliens.

Nous espérons que les députés reconnaitront qu'il existe une dette envers nous, a souligné Baéz, qui a indiqué que les législateurs se sont engagés à accélérer la reconnaissance le l'ethnie par le biais d'une loi et de l'inclure dans le recensement de 2012.

Le député Hugo Gutiérrez, président de la Commission a souligné l'importance du sujet et a indiqué que les afrodescendants "ont une place dans le peuple chilien", mais il a ajouté qu'ils réclament "d'être reconnus en tant qu'ethnie, respect et réparation pour les contributions qu'ils ont faites pour la construction nationale ".

Gutiérrez, du Parti Communiste du Chili a également soutenu  "que des politiques en faveur des afrodescendants doivent être conçues".

Traduit de l’espagnol par Guy Everard Mbarga  http://guyzoducamer.afrikblog.com