Le représentant des pompes funèbres Benavides affirme que ce sont les clients qui demandent que l'on embauche des porteurs de race noire.

fun_rairesLes services funéraires coûtent plus chers si les chargeurs sont de race noire. (USI)

Les entreprises de pompes funèbres nient que le fait d'embaucher des chargeurs noirs est une pratique raciste et affirment que ce sont les clients qui préfèrent le service de personne de ladite race.
Hier, le
Ministère de la Femme et du Développement Social a  pressé les compagnies de pompes funèbres à changer leur politique, car il s'agit selon l'instance d'un exemple clair discrimination raciale.


La ministre Nidia Vílchez se trompe (…) Ici, il n y a pas de discrimination raciale, les clients préfèrent des porteurs noirs ”, déclare le propriétaire de Funerarias Benavides, Óscar Benavides, qui indique qu'il yy a des entreprises qui ont à la fois des chargeurs blancs et des chargeurs noirs.

Nous ne pouvons pas aller à l'encontre du désir du client (...) En majorité, ils veulent des noirs, ce n'est pas l'entreprise funéraire qui les veut ; c'est le client qui les demande, ils demandent des blancs et des noirs; mais ils veulent plus des noirs”, ajoute-t-il

Benavides précise que les compagnies des pompes funèbres n'ont pas de porteurs mais que les services sont demandés à des entreprises privées. À ce propos, une représentante de  la funeraria Pimentel, qui ne s'est pas identifiée a indiqué que les prix sont plus élevés si le client préfère avoir des porteurs noirs.

Même si pour l'instant, aucun chiffre n'est fourni, on estime que près de  90% des porteurs de cercueil des des entreprises des pompes funèbres de Lima sont noirs. C'est également le cas en ce qui concerne le poste de portier d'hôtel ou de casino, réservé presqu'exclusivement aux afrodscendants.

Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/