Sincelejo.

L’événement s’est tenu en présence des membres du conseil municipal, des organisations afros, et des représentants des entités qui soutiennent l'activité.

afrocolombianos

Photo Hors Contexte

Une série d'ateliers visant à renforcer cette communauté aux niveaux organisationnel, ethnique, culturel, politique et socio-économique de manière à pouvoir avoir une incidence sur les politiques publiques et l’équité entre les sexes est prévue lors de la rencontre qui débutera le 17 mai dans 8 municipalités de Los Montes de Maria.

Les ateliers qui seront donnés par des leaders afro-colombiens se proposent de créer une unité culturelle entre les afrodescendants de ces municipalités.


Selon Wilder Peláez Rojas, coordinateur de la communauté tables de travail afrocolombiennes, la communauté noire de Los Montes de María ne se reconnait en tant que communauté afrocolombienne, et c’est la raison pour laquelle ce type de rencontres qui vont les renforcer en tant que ethnie et en tant qu'organisation est organisé.

Cette communauté partage non seulement l'identité culturelle et historique, mais ses membres ont également en commun des expériences de vie de plus d'une décennie de violence dont le résultat se fait évident dans les taux élevés de déplacement enregistrés en ce qui les concerne.

Rojas Peláez ajoute que la majorité des AfroColombiens qui viennent de Los Montes de María sont concentrés à Sincelejo et à Cartagena, ce qui rend  difficile l’unification culturelle de cette communauté.


Lors de cette cérémonie, une conférence portant sur l'évolution historique de la Journée de l’Afrocolombianité a été donnée et le programme des événements a été dévoilé. Les municipalités qui y prendront part sont San Onofre, Marialabaja, Toluviejo, El Carmen de Bolivar San Jacinto, Colosó et Los Palmitos.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/