Mali Cayetano lançait la publication d’un livre qui plaira aux enfants à l'Usine À Image (Image Factory – Belize) le 30 avril dernier. Si son nom vous semble familier, c'est que Mali est la fille du célèbre couple Pen et Ingrid Cayetano. Ayant pour titre “We are Free,” le livre transporte le lecteur à travers le voyage culturel des Garinagu, qui débute en Afrique et se prolonge jusqu’à leur arrivée au Belize. Il a fallu un an pour son écriture.

Cayetan0

Delahnie Bain de News Five’s jette un premier regard sur “We are Free”.

Un reportage de Delahnie Bain Traduit de l’Anglais par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

Mali Cayetano, la fille des artistes Ingrid et Pen Cayetano a été bénie par le talent de ses parents. Même si elle a grandi en Allemagne, elle se trouve actuellement au Belize pour partager un de ses travaux les plus récents, les illustrations du livre pour enfants ayant pour titre "We Are Free".

Cayetano

Mali Cayetano, Artiste


Mali Cayetano
"Le livre porte sur les origines du peuple Garinagu ; comment ils sont venus de l'Afrique vers les Caraïbes. Onc, il y a trois enfants couchés sur l'herbe à Dangriga et soudainement, ils voient un oiseau du paradis et ils le suivent dans les bois où ils trouvent quelque chose qui ressemble à une murale spirituelle qui transporte les enfants avec des mots magiques dans le passé, ils s’envolent donc avec l’oiseau dans le passé en Afrique, puis de l'Afrique, ils font le voyage vers les Caraïbes, à Saint-Vincent et de Saint-Vincent au Honduras, puis du Honduras au Belize".

Mali dit que le livre a été fait dans le cadre d’un examen pour un cours de design graphique qu’elle a pris en Allemagne, mais pendant qu’elle le créait, elle était concentrée sur sa culture.

Cayetan2

"C’était très important pour moi de garder la culture vivante, car j’ai constaté que beaucoup d'enfants ou beaucoup de gens ici au Belize ont oublié leur culture et ils ont oublié qui ils sont et c’est très important de connaître les racines. J'ai grandi en Allemagne et là-bas, j’avais mes racines aussi parce qu’on avait la musique, l'art. Pen Cayetano, c'est mon père et il a fait des peintures sur les Garinagu et on avait la musique et tout. Donc, les Garinagu ont toujours fait partie de moi et il est toujours important d'avoir un bagage et de connaître ses propres racines, de là où l’on vient. "

L'exposition présentera également des peintures sur calebasse, des T-shirts et des cartes postales, toutes des créations de Mali inspirées par les œuvres présentes dans le livre. Elle a également choisi d’exposer les différentes étapes de la production partant des croquis à la création des personnages.

Cayetano1

"Je veux montrer que le livre n'est pas un livre dès le départ, il faut avoir quelques idées et il faut  faire quelques croquis, et  je voudrais donc montrer le processus, comment un livre se développe. Ce n'est pas un truc dont on a l’idée et qu’on fait très  rapidement. Il m'a fallu environ un an pour réaliser tout le livre et c'est beaucoup de temps, beaucoup de recherches, beaucoup de réflexion, beaucoup de dessins, c’est donc beaucoup de travail et c’est pourquoi je veux montrer également en montrer le processus. "

En prime, le livre sera publié avec un CD de musique.

Mali Cayetano


"Il y a quelques chansons du groupe de la famille et certaines des chansons sont seulement de  mon père,  et d’autres que j'ai enregistré avec certains étudiants de l'Allemagne, quelques chansons allemandes, car le livre est un livre allemand, la première impression est un livre allemand et on apprend la langue en lisant le livre, en regardant les photos et en l’écoutant aussi . "

Même si les illustrations étaient lancées le 30 avril,  le livre lui-même est encore en préparation pour la publication de masse. Bain Delahnie pour Les Nouvelles de cinq.

L'exposition qui a été lancée le 30 avril à la Factory Image se poursuit jusqu'au 28 Mai.