por ANDES/ME »

MISS

Quito.-  Lady Mina, originaire de Guayaquil et âgée de 23 ans a remporté la couronne de la femme la plus belle d’Équateur. La nouvelle souveraine représentera le pays en compagnie d’ Ana Galarza et Andrea Suarez qui ont été élues Miss International Équateur et Miss Monde lors d’un événement plein de glamour et d’élégance qui s’est tenu ce jeudi au Centre d’Expositions Mitad del Mundo (Cemexpo).

Le jury était formé de Macarena Valarezo, ancienne reine de beauté de Quito, Pamela Cortez, une chanteuse équatorienne, Javier Jervis chirurgien plastique, Yuly Mayochi animatrice et présentatrice péruvienne célèbre, Daniela Kronffle designer de bijoux de joyas, Fabricio Celery reconocido diseñador, Maria del Carmen Alvarez administratrice des ventes de Gama Tv et Carla Caicedo Miss Latin World 2006 – 2007.

Le gala de l’élection a débuté à 20: 40 devant quelques 100 spectateurs. Les  15  candidates ont défilé sur le podium habillées de vêtements typiques et accompagnées par les rythmes côtiers des groupes Mapalé et Andarele.

Le premier prix de la soirée a été attribué à Andrea Suarez, représentante de la province de Loja, dont le vêtement représentait la princesse sacha créé par le  diseñador Gabriel Nulez.

Aux sons des tambours, le groupe Tomback a mis la touche musicale au défilé des aspirantes en maillot de bain, qui ont utilisé cette année les vêtements de la marque Solei, tel qu’indiqué par Roberto Rodríguez et  Daniel Sarcos, les maitres de cérémonie de l’événement.

MISSS

L’auteur compositeur équatorien Juan Fernando Velasco,   invité principal de la cérémonie d’élection a fait vibrer les spectateurs avec Ángel de Luz, accompagné par la chanteuse légendaire du pasillo Consuelo Vargas.  Plus tard, un drapeau de Guayaquil flottait sur la scène dans les mains de Daniel Betancourt qui a entonné “Guayaquil de mis Amores”(Guayaquil de mes amours).

La soirée a atteint son apogée lorsque une à une, les postulantes se sont parées de leurs tenues de gala créées par les designers équatoriens célèbres comme Nardy Carrión, Silvia Peña, Daniela Dueñas, Kein Piedrahíta, Melissa Murthino, Natasha Wiesner, Carlos Aguilar, entre autres.

MISSS

Aussitôt le verdict des juges connu,  Sandra Vinces Pinargote, originaire de Manabí a couronné celle qui lui succède, Lady Mina, qui devra démontrer ses aptitudes devant le jury lors concours Miss Univers.

Mon objectif en ce moment est de me concentrer totalement sur le concours Miss Univers pour ramener la couronne à mon pays”, a indiqué la belle originaire de Guayaquil.

La nouvelle reine a reçu un véhicule neuf Renault Stepway, une montre et un jeu de chambre le tout d’une valeur de $65.000.

MISSSS

La couronne réalisée par l’équatorienne Daniella Kronfle, d’une valeur de 30.000 dollars pour laquelle on a utilisé 240 topazes bleus et 646 saphirs blancs, élaborée avec de l’or 18 carats et de l’argent. / MELE

Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/