L’événement est considéré comme une vitrine de la culture de populations noires du Pacifique.

ESMERALDA

Rédaction Esmeraldas

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

On connait les vainqueurs du plus grand rendez-vous de la culture afro qui se tient chaque année à la plage de Las Palmas à Esmeraldas lors du Carnaval. Les artistes venus de

la Colombie

ont remporté trois des quatre marimbas d’or mises en jeu entre le 12 et le 16 février. Il s’agit du groupe Chinchorro, qui a occupé la première place  dans la catégorie musique et danse traditionnelle ; Las infantas de Barranca Bermeja, en musique et danse libre; et  Palmeras del Pacífico, en musique libre.  Le groupe  Bambuco originaire d’Esmeraldas s’est placé à la première place dans la catégorie musique libre et a également obtenu une marimba d’or. 

Ce festival considéré comme la plus importante vitrine des arts des populations noires du  Pacifique a ainsi connu un succès.

600 artistes prenaient part à cette édition, parmi lesquels des musiciens et des danseurs  venus de six pays. Agustín Ramón  Sanmartín, directeur du Conservatoire de Musique d’ Esmeraldas a indiqué que l’on peut constater les progrès en termes de qualité, de création et d’interprétation en musique et en danse traditionnelle et libre. Il a mis l’accent sur les souligné que les apports harmoniques, qui représentent l’essence rythmique qui caractérise la culture afro.

ESMERALDA1

Pour la ville d’Esmeraldas et ses autorités, ce festival, qui fêtait ses neuf ans est un défi qui les oblige à s’améliorer chaque année.

C’est ce qu’estime Katia Ubidia, directrice de la culture de la Ville. En réalité il s’agit d’un évènement annuel qui réunit chaque année des milliers de personnes. Lors des spectacles, on fait ressortir l’élégance des danses enlevées et sensuelles et la musique joyeuse à base de percussion. Les paroles sont toujours. Ils chantent  à la vie, à la nature sans oublier leur passé lointain d’esclavage.

Les organisateurs estiment que 4000 personnes se sont réunies au quotidien pour profiter du spectacle Le caractère gratuit des spectacles - une contribution culturelle de la Municipalité qui est responsable de l’organisation- est un détail sans doute important.