La Brigade de Solidarité Pétion-Bolivar, formée par les gouvernements d'Haïti et du Venezuela, avec l'objectif de concevoir un plan d’ensemble pour la reconstruction de l'île caribéenne a été constituée mardi dernier.

haiL’information a été annoncée par le ministre du Pouvoir Populaire pour les Affaires étrangères Nicolas Maduro au siège de son ministère à Caracas, où s’est tenue une réunion des autorités  vénézuéliennes avec la communauté haïtienne qui réside dans le pays.


"L'effort à faire est gigantesque et héroïque. L’aide humanitaire ne suffit pas. Pour pouvoir vraiment relever le peuple haïtien, nous devons mettre sur pied un plan à moyen et à long terme", a déclaré Maduro.

Le Ministre des Affaires Étrangères a souligné que le Venezuela, premier pays à avoir fait parvenir de l'aide humanitaire à Haïti, a intérêt à travailler avec la communauté de ce pays pour la mise en place d’un projet permettant la réactivation économique de la nation.

"Nous savons que la communauté haïtienne est très travailleuse, honnête et humble, c’est la raison pour laquelle que nous assumerons avec eux les travaux de reconstruction", a-t-il ajouté.

À cet égard, il a indiqué qu'un sondage sera effectué auprès des près de 20 000 Haïtiens vivant au Venezuela afin de déterminer de quelle manière ils peuvent s'impliquer dans la réhabilitation de la nation, qui a été dévastée la semaine dernière par un séisme d'une magnitude de 7,3.

Il a également réitéré que le seul intérêt du Venezuela est d'aider à relever le pays le plus pauvre de la région.


" Nous n'allons pas occuper le territoire d'Haïti. Notre déploiement est solidaire, et non celui d’une force militaire", a déclaré le chancelier, qui a de nouveau protesté contre  l'occupation menée par l’armée  américaine avec l’envoi de plus de 12 000  Marines sur l’Île.

Ont également assisté à la réunion le Ministre du Pouvoir populaire Pour les Relations Intérieures et la Justice, Tarek El Aissami, le Vice-Ministre pour l'Amérique latine et les Caraïbes, Francisco Arias Cardenas, et le Directeur de la Protection civile Luis Diaz Curbelo.
ABN

Traduit de l’Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/