de Folha Online et Diário OnLine

andrade

Traduit du Portugais par Guy Everard Mbarga

L’entraineur de Flamengo, Andrade, est entré dans l’histoire ce dimanche en devenant le premier entraineur noir champion du Championnat Brésilien. Le titre a été conquis après la victoire de l’équipe carioca sur le Grêmio par 2 buts à 1, ce dimanche au stade de Maracanã lors de la dernière rencontre de la compétition.

Andrade est désormais le quatrième entraineur à avoir remporté cette compétition après l’avoir gagné en tant que joueur (quatre titres conquis avec le Flamengo en 1980, 1982, 1983 et 1987) et un pour Vasco (1989).

Il avait prit le poste d’entraineur par intérim de l’équipe de Gávea en juillet à la place de Cuca, tandis que les dirigeants du club cherchaient un entraineur sur le marché. Cependant, avec les victoires face au Santos à Vila Belmiro et Atlético-MG au Maracanã, la direction le confirma à ce poste.

Différent des autres entraineurs, Andrade n’aime pas beaucoup parler et sait que ce sont les joueurs qui sont les acteurs dans le football.

Il a conquis les joueurs de l’équipe qui n’aimait pas Cuca, et Flamengo a foncé vers le titre, confirmé ce dimanche au Maracanã.

Dans le passé, Andrade avait été appelé à plusieurs reprises pour entrainer l’équipe principale par intérim. Dès 2004, l’ancien milieu de terrain prit l’équipe carioca en charge à sept reprises –dont 5 fois à titre intérimaire.

Entraineur adjoint du club, il tira l’équipe de la Série B grâce à une série de bons résultats dans les phases finales du Brasileiro-2004. Malgré cela, il fut l’adjoint de neuf entraineurs avant d’être confirmé cette année.

En 2004, l’ancien joueur Junior, alors manager de football, essaya de confirmer Andrade. Il dit avoir entendu, en plus des commentaires sur l’inexpérience de l’entraineur, des arguments racistes contre la nomination d’Andrade.

"Quand on a abordé les qualités et les défauts, il y a eu des commentaires de ce type. En plus de son inexpérience à ce poste, ils disaient qu’il était un noir avec une mauvaise diction", rappelle Junior.

Habitué à servir au Flamengo, l’entraineur n’entre pas dans la polémique. "Ça vient de personnes qui pensent encore ainsi au 21ème siècle. Cela ne mérite aucun commentaire".

Selon le chercheur Luciano Cerqueira, coordonnateur de la campagne "Mande um cartão vermelho para o racismo no futebol" (Carton rouge au racisme dans le football), le titre d’ Andrade va attirer l’attention sur le manque d’entraineurs noirs dans le football.

"Dans le football règne la même pensée que dans la société en général. Le noir peut occuper des espaces déterminés, mais pas d’autres. Il peut jouer, faire partie de la commission technique, mais il ne doit pas prendre les rênes, celle du chef qui a les idées ", affirme-t-il.