Rio -- Estação Realengo (Carlos Maia) O Passo de Madureira (Tiago Araújo), 5x favelas (Carlos Diegues) Turismo no Rio (Anderson Quak) sont quelques-uns des films auxquels les cariocas vont facilement s’identifier, en particulier ceux qui vivent dans la banlieue de Rio.

Ils font partie de la IIIème Rencontre de Cinéma Noir Brésil, Afrique et Amériques (III Encontro de Cinema Negro Brasil, África e Américas) qui, pour la troisième fois consécutive a fait le choix de la ville comme toile de fond, preuve que Rio reste un point central autant pour la production que pour la diffusion de la culture.

cine

La cinéaste américaine Yoruba Rinchen lors de la production de son Promised Land, qui sera projeté lors du festival. Photo: Divulgation.

Officiellement ouvert lundi, la programmation de la Rencontre de Cinéma Noir qui a pour directeur le cinéaste brésilien Zózimo Bulbul, apporte un large éventail de productions provenant des quatre coins du monde. Et cerise sur le gâteau, les prix proposés sont peu élevés : 3 $ ou en entrée gratuite.

L'un des temps forts de l’événement est un documentaire, Espelho / Obama, réalisé par l'acteur Lázaro Ramos au cours de l'investiture du Président des États-Unis, Barack Obama. La projection du fruit de la première expérience de Lázaro derrière la caméra se tiendra le 15 novembre au Ciné Odéon.

Jusqu’au 18 novembre prochain, Rio sera le théâtre de la diffusion de 50 titres, parmi lesquels des documentaires, de longs, moyens et courts métrages de fiction, en majorité réalisés par de jeunes réalisateurs dans une fourchette de 20 à 40 ans. En tout, 23 films brésiliens, 14 africains, cinq provenant des Caraïbes et cinq Américains, en plus d’un film Canadien et d’un Colombien.

Et pour offrir un plus grand nombre d’occasions au public, l'événement a lieu à différents endroits de la ville. Du 9 au 15 Novembre, les activités sont concentrées au Centre, avec pour lieux d’accueil le cinéma Odeon BR, le Centre Culturel Justice Fédérale à Lapa (où une tente sera montée sur une place ouverte), et le Centre Afro Carioca de Cinéma où les rencontres quotidiennes se tiennent en matinée. Dans la zone Sud, l’Espace Tom Jobim, au Jardin botanique abrite la Rencontre entre le 16 et le 18.

"Notre objectif est de montrer la force et l'importance de la culture noire qu’on a tenté de cacher pendant tellement d’années et pour laquelle nous luttons encore aujourd’hui pour la sortir de l'invisibilité", dit Bulbul. "Notre objectif est de promouvoir le dialogue entre le Brésil et l'Afrique, et montrer qu’il ya de nombreuses similitudes entre les deux cultures, même après tant d’années de rupture. La Rencontre représente notre Quilombo cinématographique, notre point de résistance", explique le cinéaste.

Et pour en arriver là, outre la projection de films, le Festival organise des rencontres entre les professionnels et le public pour des débats avec des producteurs, des critiques, des étudiants et par les biais d’ateliers de formation gratuite.

Cette année, la IIIème Rencontre de Cinéma Noir Brésil, Afrique et Amériques a connu une augmentation du nombre des pays participant , en attirant des œuvres non seulement en provenance d’Afrique et du Brésil, mais également des Amériques du Nord et Centrale. La grande nouveauté provient de la jeunesse des cinéastes présents à la Rencontre et de la présence des américains Yoruba Rinchen et Thomas Allen Harris, représentant la personne honorée lors de cette édition, le documentariste St. Claire Bourne. Chacun présente deux films.

Deux films Caribéens font partie de la programmation : Mensajero de Los Dioses, Roble de olor, et Hacer arte, hacer justicia, tous de l’auteur Cubain Rigoberto Lopez, qui était également présent lors de la dernière Rencontre.

Les films sont répartis en 3 catégories – Longs métrages, documentaires et fiction – les 23 films brésiliens abordent les thèmes de la vie des quartiers, les traditions et la fiction au quotidien. Parmi ceux-ci, en particulier dans les longs métrages - Em Quadro - A História de 4 Negros na Tela, de Luiz Antonio Pillar, et Barracão  de Waldir Xavier.

Pour connaitre l’horaire complet de la IIIème Rencontre de Cinéma Noir Brésil, Afrique et Amériques, visitez l’adresse :

http://www.encontrodecinemanegro.com.br/programacao/index.html

Traduit du Portugais par Guy Everard Mbarga