Aperçu de l'image

Le président Luiz Inácio Lula da Silva a déclaré ce mardi qu’il envisage de travailler pour l’intégration de l’Amérique Latine et de l’Afrique après avoir quitté son poste de Président de la République.

J’ai la volonté de m’occuper un peu de l’intégration de l’Amérique Latine et l’Afrique. Je pense que le Brésil est en train de perdre un potentiel extraordinaire autant du point de vue politique qu’économique par rapport au continent Africain”, a-t-il affirmé lors d’un entretien avec Correio SAT de Rádio, de Campina Grande (PB). 

Il a cependant indiqué qu’il attendra la fin de son mandat, en fin 2010, pour planifier son avenir, . “J’évite de discuter du futur pour une raison très simple : je ne veux pas encombrer ma tête d’aucune préoccupation qui va à l’encontre de la préoccupation que j’ai de bien finir mon mandat.”

* Le Brésil compte plus de 50% d'afrodescendants, les Afrobrésiliens et des relations plus larges entre ce pays et des pays Africains pourraient contribuer à un renforcement des liens entre l'Afrique ses descendants dans leurs intérêts des points de vue identitaires, culturels, et économiques entre autres.

Traduit du Portugais par Guy Everard Mbarga

Source: Agência Brasil