Jetez un regard dans votre tiroir à lingerie et soyez honnêtes avec vous même. Êtes-vous vraiment intéressée par ces dessous ennuyeux, fleuris et en coton  de votre collection?  Chaque femme – seule ou en couple - mérite un arsenal de lingerie grésillant. Alors ravissantes dames, poursuivez votre lecture. La température va monter dans quelques instants en douceur avec Melissa Finney, créatrice de la superbe nouvelle ligne de lingerie Dames and Broads, qui explique à In Her Shoes pourquoi elle compare la lingerie à du champagne, et évoque les défis et les opportunités du commerce en ligne et de son empire de lingerie bientôt à venir.

Melissa Finney

In Her Shoes: Qu'est ce qui vous a inspiré dans le développement de Dames & Broads? 

Melissa: J'ai toujours aimé la lingerie. Quand j'avais 6 pieds (environ 1m80) et une taille 12 extrêmement plantureuse, je me suis toujours sentie trop grande et trop grosse au moment de faire les magasins à la recherche de vêtements…mais chaque magasin avait toujours des soutiens gorge 36C et des culottes assorties. Une fois j'en ai enfilé une, et je me suis sentie belle. Je voulais avoir cette sensation chaque jour et je crois que toutes les femmes devraient vivre cette expérience.

Il a fallu attendre que je déménage à Paris à la fin de mon adolescence, pour réaliser qu'il y avait des femmes qui se choyaient dans ce luxe au quotidien. Les femmes parisiennes semblaient porter de la lingerie simplement pour leur propre plaisir et pour le sentiment qu'elle leur procurait. Quelques années plus tard, j'ai rendu visite à mon frère au Brésil, et j'ai finalement commencé à adopter ma propre image voluptueuse. Mais j'étais toujours stupéfaite par la façon dont mon type de corps était vénéré là-bas, de la manière dont les femmes brésiliennes semblaient extrêmement accomplies sexuellement. C'est dès lors que j'ai commencé à penser que l'on refusait quelque chose de spécial aux femmes Américaines.

J'ai créé Dames and Broads pour répondre aux besoins des femmes qui veulent et méritent de se sentir sexy chaque jour. Nos clientes peuvent  acheter de la lingerie par type de corps et selon leurs pays d'origine de telle sorte qu'elles choisissent uniquement les articles qui leur permettront d'être et de se sentir le mieux et le plus sensuelles. Nous aimons à penser de nous mêmes que nous soignons, nous sommes des docteurs de la lingerie et que nous offrons les toutes meilleures gammes de produits venant du monde entier à des prix raisonnables pour nos clientes.

In Her Shoes: Vous décrivez une dame (Dame) comme une femme  “avec laquelle on ne peut vivre et dont on ne peut se passer ” et une nana comme une femme qui est  “forte et avec laquelle on ne joue pas.” Vous même vous vous considérez comme une dame ou une nana(Broad)? 

Melissa: Je me situerais fièrement dans la catégorie des nanas. Je suis battante, courageuse et je n'ai jamais pensé que les règles traditionnelles s’appliquaient à moi. Je suis beaucoup trop inconvenante pour être une Dame.  Pour l'amour du ciel, je possède mon site de lingerie en ligne!  Mes héros ont toujours été les dégénérés et ceux que l'on donne pour perdants.

In Her Shoes: Sur votre blog, Love, Life and Lingerie, vous avez emmené les lecteurs à travers les hauts et les bas du développement d'un site de commerce en ligne depuis septembre. Quels ont été quelques-uns des plus gros défis pour le lancement d'un business sur Internet? 

Melissa: Il y a pas mal de défis dans le lancement d'un business sur Internet. L'un des problèmes auxquels j'ai été confrontée au tout début c'était de prioriser et d'allouer les ressources. Chacun se battait pour sa part de gâteau. Les infographistes disaient que la chose la plus importante était de quoi le site avait l'air (“personne n'achètera rien si ce n'est pas beau” disaient-ils). Les développeurs Web me disaient que la chose la plus importante c'était le logiciel de panier d'achat et la fonctionnalité (“le site doit fonctionner et doit tourner autour de l'expérience de l'utilisateur ”). Les publicitaires me disaient qu'il fallait  être présent dans les médias (personne ne viendrait même visiter le site s'ils n'ont pas entendu parler de vous). Les gens du Marketing eux disaient qu'il fallait que je fasse de la publicité. Et bien sûr, je devais aussi acheter les produits de nos fournisseurs ...C'était angoissant de décider l'allocation budgétaire. Mais la récession a en fait travaillé en notre faveur. Nous avons pu tout négocier et obtenir de superbes tarifs. Nous devons toujours choisir nos batailles, mais ces temps durs ont créé de formidables occasions de réduction des coûts.

Ce qui est intéressant, c'est que nous avons également quelques défis culturels, puisque nous importons du monde entier. Par exemple, on travaillait avec une ligne de lingerie Brésilienne pour recevoir une livraison avant La Saint Valentin. En début Février, nous sommes devenus très inquiets - nerveux quand nous n'avions encore reçu aucune livraison. Un coup de fil à notre vendeur a réglé le problème ...ils avaient bien l'intention de nous livrer avant les vacances. Mais au Brésil, la Saint Valentin se fête en Juillet….

Mais le plus gros défi auquel j'ai dû faire face était lorsque j'ai perdu mon partenaire d'affaires très tôt dans le processus. J'ai dû me convaincre que j'étais assez brave  forte et intelligente  pour continuer toute seule. Aucun livre ne t'apprend cela.  Et aucun capital de lancement ne remplacera la confiance en soit et le courage.

Je m'efforce de m'entourer avec d'autres femmes entrepreneurs et elles m'aident à passer les vrais mauvais jours.

In Her Shoes: Le service à la clientèle semble être une pièce centrale  dans votre stratégie d'affaires, que ce soit à travers la livraison rapide de lingerie dans un emballage cadeau ou alors dans la recherche pour une femme d'un article intime idéal et dans leur taille unique. Pouvez-vous expliquer pour quelle raison un service à  la clientèle de haute qualité est si important pour votre business ou pour tout autre dans ce cadre? 

Melissa: Offrir un service à la clientèle de haute qualité c'est juste faire preuve d'intelligence dans les affaires. Les succès de compagnies comme Zappos, Nordstrom, et Trader Joe sont là pour le prouver. Et pendant la récession, quand même les riches comptent leurs sous et examinent chacune de leurs décisions financières, prendre le meilleur soin de vos clients est la seule option.

Dans la situation économique actuelle, chaque dollar qu'une personne choisit de donner à Dames and Broads est un honneur et devrait être traité comme tel. Je suis dans la vente depuis près de 15 ans et je sais que quand tous les produits sont de qualité égale, les clients vont choisir le vendeur qui s'est le mieux occupé d'eux. Et parfois, quand les produits ne sont pas de qualité égale, certains dépenseront plus pour être mieux traités.

In Her Shoes: La devise de Dames & Broads est “la lingerie au quotidien comme le champagne.” Pourquoi avez-vous fait le choix de vendre de la lingerie et en quoi cela est-il si important pour la vie au quotidien d'une femme? 

Melissa: Chez Dames and Broads, nous croyons profondément que chaque femme a le droit divin de se sentir attirante et belle chaque jour dans sa vie. Les sous-vêtements sont la première chose que nous mettons sur nous et la dernière chose que nous enlevons, et ils ont le pouvoir d'influencer le sentiment que nous avons par rapport à nous mêmes. Chaque femme qui a mis un ensemble assorti et a eu un sourire à la vue de son image sur le miroir connait les pouvoirs de guérison qu'a la lingerie. Ce sentiment ne devrait pas se limiter aux anniversaires, aux vacances. Il ne devrait pas seulement être réservé à ceux qui peuvent se payer des soutiens-gorge à 400$. Et il n'est certainement pas réservé à un standard de beauté et à un type de corps. C'est extraordinaire la manière dont un si petit tissu peut nous faire nous sentir si belle, si estimable, si puissante. C'est un petit cadeau que nous méritons de nous offrir chaque jour

In Her Shoes: À quoi ressemble une journée dans les bottes de Melissa. 

Melissa: Chaque jour est si différent, mais ma journée commence inévitablement avec le rapport des ventes journalières. Chaque action que je mène par la suite est dictée par ce qui selon moi aura un impact sur ce rapport et sur ce qui a marché ou non le jour/la semaine ou le mois précédent. L'optimisation  moteur de recherche, le blogging, la gestion des campagnes de pubs, l'accès au média, traiter avec les fournisseurs à l’étranger, etc. sont des activités qui font  partie de ma journée étant donné que nous testons constamment diverses stratégies. Mais tous les efforts sont construits autour de l'augmentation du trafic sur le site damesandbroads.com et les changements à apporter.

In Her Shoes: Quelle est votre dame favorite ? Qui est votre nana favorite? 

Melissa: Il y a tant de femmes que j'admire, mais ma dame favorite c'est   Michelle Obama. Juste le fait de la voir m'apporte un sourire sur le visage et des fois des larmes aux yeux. Je pense à elle comme d'une lionne qui protège férocement ses enfants, son mari et nos communautés. Ma première dame est noire …

Madonna est de loin ma  nana favorite. Elle est formidable et représente une force qu’on ne doit pas sous estimer.  Je ne pense pas que quiconque pourrait travailler plus qu’elle. Pour un certain nombre de raisons, j'ai toujours trouvé les gens qui font beaucoup d’exercice extrêmement sexy. Particulièrement pour ceux qui auraient pu dormir sur leurs lauriers depuis longtemps.

In Her Shoes: À quoi peut-on s'attendre de Dames & Broads dans les prochaines saisons? 

Melissa: Attendez-vous à nous voir continuer à parcourir le globe pour nos dames. Nous allons bientôt avoir en stock des lignes de lingerie d'Australie pour les types de corps athlétiques et des soutiens-gorge à la mode pour l'allaitement, importés de Nouvelle Zélande. Les nouvelles mamans n'avaient jamais vraiment eu à penser à elles mêmes et ses soutiens sont à la fois pratiques et sexy.

Je n'arrive pas à croire que je dois voyager à travers le monde à la recherche de culottes… Ce n'est pas une mauvaise vie!

Comme cadeau spécial de Dames and Broads, les lectrices de In Her Shoes recevront  20% de rabais dès à présent et jusqu'au 30 Avril  2009 en entrant le code “inhershoes” à la caisse. Pour plus d'informations sur Dames and Broads, veuillez visiter www.damesandbroads.com.

Interview réalisée par Kamari Guthrie, Collaboratrice de In Her Shoes

Traduit de l’Anglais par Guy Everard Mbarga