Il y a 64 ans, Abdias Nascimento mettait le brésilien noir en valeur par le biais du théâtre.

            Dans les années 40, alors qu’au théâtre des acteurs blancs peignaient leur visage en noir pour représenter les noirs, Abdias Nascimento, noire conscient et militant décida de changer cette attitude raciste.

Le 13 octobre 1944, il créa le Théâtre Expérimental du Noir (Teatro Experimental do Negro - TEN) qui débuta ses activités dans le Rio de Janeiro et dont l’équipe d’acteurs était composée d’employés domestiques, d’ouvriers et d’ habitants des favelas, tous noirs.

            L’objectif du TEN n’était pas seulement culturel et artistique, mais également social  selon Abdias lui même. "La nécessité de la fondation de ce mouvement fut inspirée par l’impératif d’organisation sociale des gens de couleur, en tenant compte du niveau élevé de leur culture et de leurs valeurs individuelles ", explique-t-il.

            La première pièce de théâtre présentée par le TEN fut O Imperador Jones (L’empereur Jones) d’Eugene O´Neill joué en1945 au Théâtre Municipal du Rio de Janeiro. Il eut une bonne réception et dès lors, le groupe chercha à créer ses propres textes qui rentraient en adéquation avec ses objectifs.

            Parmi les multiples travaux du TEN au cours des années 40 et 50, on retrouve Todos os Filhos de Deus têm asas, O Filho Pródigo, Filhos de Santo, Aruanda e Sortilégio. Au-delà du travail artistique, Abdias a fait que le TEN réalise une action politique et sociale. Il a également créé des concours de beauté noire comme Boneca de Piche et Rainha das Mulatas. Il a lancé le concours de peinture Cristo de Cor en 1955 à l’occasion du 26ème Congrès Eucharistique International. Il a fait la promotion de la Convention Nationale du Noir ( Convenção Nacional do Negro) en 1945 et en 1950, le Premier Congrès du Noir Brésilien. De plus, il a édité le journal Quilombo qui a ouvert l’espace de tous les partis politiques aux candidats noirs.

         Le Théâtre Expérimental du Noir inspiré d’autres initiatives pareilles telles que le Théâtre populaire Brésilien ( Teatro Popular Brasileiro) fondé en 1950 par le poète Solano Trindade à Rio de Janeiro. À São Paulo, Geraldo Campos de Oliveira a fondé un autre Théâtre Expérimental du Noir qui est actif depuis plus de 15 ans. L’expérience instituée par Abdias Nascimento a marqué et construit l’histoire du combat pour la démocratie raciale.

Marília Oliveira - ACS FCP/MinC

Traduit du Portugais par Guy Everard Mbarga