L’une des activistes politiques les plus connues au monde, militante des droits des femmes et contre la discrimination sociale et raciale aux États-Unis, ayant fait partie du mouvement des "Black Panthers" et du Black Power, Angela Davis fera un exposé lors de la vidéoconférence intitulée "Do Plantation ao Sistema Prisional", qui se tiendra le 4 août à 14 heures. Actuellement, Angela est professeur-docteure de l’Université de Californie et son exposé fera l’ouverture du Cours International Avancé en Études Ethnico-Raciale (XI Fábrica de Idéias). L’événement organisé par l’Université Fédérale de Bahia (UFBA) et avec le soutien de l’Institut Anísio Teixeira / SEC sera retransmis par 40 municipalités de Bahia. Angela Davis milita politiquement dans les années 60 et devint le symbole de la défense des droits civils des noirs et des femmes dans la société américaine, devenant une figure affirmative et révolutionnaire dont on se souvient comme une référence esthétique et intellectuelle de la communauté noire des États-Unis et du monde.

Fille d’une famille noire de classe moyenne, Angela était politiquement active depuis l’école au sein de mouvements de gauche. L’image d’Angela eut une plus grande visibilité à partir de 1969, lorsque sous la pression du gouverneur de Californie d’alors, Ronald elle fut contrainte d’arrêter d’enseigner parce qu’elle faisait partie du mouvement communiste. Par la suite,  Angela fut injustement accusée d’être la propriétaire dona de l’arme qui tua un juge, au cours d’un procès qui dura près de dix huit années.

Aujourd’hui, Angela Davis est écrivaine, philosophe, professeure d’université et continue sa vie de militante contre la peine de mort, le système carcéral des États-Unis et pour la défense des causes sociales et ethniques. La rencontre avec Angela Davis se tiendra à l’auditorium de vidéoconférences de l’IAT, au Paralela, et a pour public cible des étudiants, des chercheurs et des administrateurs du réseau public d’enseignement.

Traduit du Portugais Par Guy Everard Mbarga

Libertad para Angela Davis, oeuvre pop-art de l'artiste cubain Felix Bèltran, 1971