20/02/2008 - 15:46)

 

Le député  Edson Santos a été installé ce soir dans ses fonctions de ministre du Secrétariat Spécial des Politiques de Promotion de l’Égalité Raciale (Seppir) par le président  Luiz Inácio Lula da Silva. Des centaines de personnes parmi lesquelles des députés, des sénateurs, des représentants du Mouvement Noir et des organisations culturelles étaient réunis le Palais du Planalto où la cérémonie de  posse a eu lieu.

Après la signature  des documents de la prise de fonction, le président  Lula, dans son discours a indiqué qu’il avait envoyé une mesure  provisoire au Congrès pour transformer le  Seppir en Ministère de la Promotion de l’Égalité Raciale. Le public a alors applaudi et lancé des "Olê, olê, olê, olá, Lula, Lula". Pendant son discours, Lula a défendu l’ex-ministre Matilde Ribeiro. "Elle a quitté le gouvernement en n’ayant commis aucun crime, aucun délit, mais seulement des erreurs administratives", a-t-il indiqué. 

Le président a attiré l’attention du Mouvement Noir du Brésil sur la nécessité d’un consensus en vue de l’approbation du Statut de l’Égalité Raciale. "Tant que vous serez là à vous disputer, il restera là à moisir". Lula a affirmé que le mouvement noir a le droit de revendiquer plus que n’importe quel secteur de la société. A la fin de son discours, le président a remercié l’ancien secrétaire par intérim du Seppir, Martvs das Chagas et a souhaité bonne chance au nouveau ministre Edson Santos.

L’ex-secrétaire Martvs a indiqué dans son discours que le président Lula a choisi l’un des meilleurs cadres en plus d’être l’un des plus qualifiés pour diriger le Seppir. À la fin de la cérémonie, le nouveau ministre Edson Santos a remercié le président pour sa confiance, le gouverneur du Rio, Sérgio Cabral, présent lors de l’événement et a spécialement remercié ses parents "Merci de nous avoir éduquée mes frères et moi et de nous avoir appris à être fiers de notre race", a-t-il déclaré. 


Marília Matias Oliveira FCP/MinC

Traduit par Guy Everard Mbarga